Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

07/04/2016

En dépit du « gel », Fofié Kouakou a effectué des opérations de 1,7 milliard Fcfa s ur son compte

APRES SORO FOFIE KOUAKOU ÉPINGLÉ PAR L'ONU

ONU: En dépit du « gel », Fofié Kouakou a effectué des opérations de 1,7 milliard Fcfa sur son compte


En dépit du « gel de ses avoirs», Fofié Kouakou a effectué des opérations de 1,7 milliard Fcfa sur son compte.
Malgré un « gel » de ses avoirs à la suite de sanctions de l’ONU en février 2006, l’ex-chef de guerre ivoirien, le lieutenant-colonel Martin Kouakou Fofié, a effectué « des mouvements de fonds » sur son compte d’un montant de plus de 1,7 milliard Fcfa de 2007 à 2013, selon un rapport de l’organisation.

« Le lieutenant-colonel Fofié et d’autres (personnalités) ont régulièrement procédé (à des transactions d’un montant de 1,726 milliards de Fcfa en moins de six ans sur un seul compte de la Banque atlantique) et les retraits qui ont été effectués à intervalles réguliers », indique le rapport.
Il est « manifeste » établi que le lieutenant-colonel Fofié « avait librement accès à ces fonds, bien qu’il ait été sous le coup d’une mesure de gel des avoirs depuis février 2006 », soutient le groupe d’experts ayant produit le rapport.

« Le gouvernement n’a guère fait d’efforts pour faire appliquer les mesures de gel des avoirs et d’interdiction de voyager » de ces personnalités dont le lieutenant-colonel Martin Kouakou Fofié, mentionne le texte.
« Ce n’est qu’en janvier 2013 que les banques du pays ont commencé à geler les avoirs, alors que trois des individus visés avaient été inscrits sur la liste des personnes frappées de sanctions depuis février 2006″, poursuit le rapport.

Une étude des opérations effectuées sur les comptes du a révélé des mouvements de fonds d’un montant de 3 millions de dollars, essentiellement en argent liquide, preuve des nombreuses activités lucratives auxquelles l’intéressé se livrait.

Le lieutenant-colonel Fofié avait des activités économiques qui lui donnaient accès à des revenus réguliers: Location de plusieurs habitations à Korhogo, dont un gestionnaire collecte les loyers en son nom » ainsi que les « hôtels et restaurants, agence de sécurité privée, entreprises de bâtiment », révèle le groupe d’experts.
A la suite d’un coup d’Etat manqué de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN) en septembre 2002, le lieutenant-colonel Fofié, a été fait « com’zone (commandant de zone) » à Korhogo (nord).
Steve Beko

23:52 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.