Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/03/2016

Sam est de retour en Côte d'Ivoire

Jiji Sam dit Sam l'Africain a regagné ses terres natales en Côte-d'Ivoire le 19 mars après son passage historique devant la CPI à La Haye. Historique et émouvant, mais fait de vérités, le passage de Sam l'Africain, selon plusieurs experts, a changé la coloration et l'atmosphère lourde qui entouraient le procès combiné de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Ils étaient plusieurs centaines, les Ivoiriens de tous bords venus spécialement ou spontanément accueillir celui qui fait désormais figure de «héro national».
Connectionivoirienne




SAM L'AFRICAIN, UNE PATATE CHAUDE DANS LES MAINS DU POUVOIR ?

L'intrépide Président de la NACIP est rentré en CI depuis son inoubliable témoignage dans le procès du Pr Gbagbo et C. Blé Goudé.
Les regards sont maintenant rivés sur le pouvoir d'Abidjan que le soldat JICHI a cloué au pilori 2 semaines durant. Que vont t-ils faire, ceux qui nous gouvernent ? Vont-ils lui faire payer son audace ? La question est sur toutes les lèvres et les informations qui nous parviennent des cercles fermés spécialistes des stratégies de ce pouvoir sont alarmants: 2 groupes se seraient dégagés des différents conciliabules pour gérer le cas Samou.

1/ Les extrémistes, qui proposent de liquider carrément l'ivoirien de Mankono afin de donner un sévère avertissement au reste des témoins qui songeraient un instant à faire comme lui. C'est à dire, dire la vérité, rien que la vérité.
Ce groupe ignore que cette option risque d'escompter un effet contraire : faire fuir tranquillement tous les autres témoins. Ce qui mettra fin prématurément à ce procès.
 
2/ Ceux qui proposent qu'il faille laisser l'oncle SAM en paix pour ne pas salir le nom de la CI. Ce groupe soutient d'ailleurs que les autres témoins ne feront pas comme lui car eux ne sont pas SAM. Bien au contraire, ils seront guidés par leurs intérêts personnels, comme d'habitude, avec en prime leurs juteuses positions actuelles qu'ils ne voudront perdre pour rien au monde. De toute façon , côté DIGNITÉ, ils n'en ont rien à foutre surtout quand il s'agit du pognon. Chez nous ici on dit " WHEN IT COMES TO MONEY, FUCK DIGNITY".

C'est ici qu'un cadavre va mourir......à cause de l'argent. Ces prochains fantômes "defantomisés" ( qui n'ont plus de raisons de garder leurs cagoules) vont ils révéler l'existence d'un plan commun de Gbagbo et Blé dont eux, (qui logiquement devraient être les auteurs directs) ne font pas partie? Peuvent ils fabriquer et soutenir une incongruité pareille juste pour sauver leurs postes?

A l'heure où nous écrivons ces lignes , la patate SAMOU est toujours à l'ordre du jour et les stratèges ne savent pas encore comment la tenir.
Entre temps, SAM JICHI et les siens ne devraient point baisser la garde. J'ai parlé.

Matt De Bouabre

commentaire
Concernant la première option des escadrons de la mort de Ouattara (les vrais et uniques en civ ! ), tout ce qui arrivera de fâcheux à Sam, sera mis à leur compte, du simple accident à l'acte prémédité; donc libre à eux de confirmer, encore une fois, le caractère criminel et violent de ce régime.
Concernant la seconde option, les fameux témoins "insiders" se trompent de stratégie s'ils croient pouvoir mentir à la cpi et revenir tranquillement continuer de jouir de la contrepartie de leur indignité. Si Ouattara les a épargné jusqu'à présent et en a eloigné certains ( avec titres d'ambassadeurs ou d'envoyés en mission à l’Étranger) c'est pour mieux exercer une pression/contrainte psychologique sur eux, donc lorsqu'ils reviendront de la Haye, ils seront tôt ou tard éliminés pour les empêcher de parler, ils en savent trop.
Imaginez qu'un de leurs proches ou eux mêmes disent un jour, que leur depositions orales à la cpi n'etaient que pur mensonge en échange de la clemence du regime ouattara à leur egard. Donc le mieux pour eux, c'est de faire comme Sam, ils deviendront "intouchables", du moins, quoiqu'il leur arrivera, le régime sera immediatement indexé.
Que ces indignes sans cervelle se souviennent du sort d'IB, de celle qui s est faite immoler, etc...Ouattara te tolère tant que tu lui es utile, ensuite, il se venge. Affi, devrait aussi méditer cela.

Conclusion :
à mon humble avis, seule la Verité et une posture digne sauvera tous ceux qui s'apprêtent à aller mentir à la cpi, en contrepartie de promesse dont ne sait quoi de la part de Ouattara. Car Ouattara, ne se sent engagé par aucune promesse, seule la conjecture, l opportunisme ou les circonstances guident ses rapports avec autrui (voire ses ex-combattants et autres milices dont les microbes et commando invisible, livrés aujourd'hui à eux mêmes). Donc que celui qui veut aller mentir à la cpi pour le compte de Ouattara, s'apprête à être éliminé par celui ci (quelque soit le temps que ça prendra), de plus, dans l'indifference generale, contrairement à Sam, pour lequel beaucoup d Ivoiriens (même ceux qui doutaient de la teneur de son temoignage) sont prêts à denoncer toute intimidation, acte criminel ou malveillant dont il serait victime de la part du regime de Ouattara. Voilà.

Marie Dutheuil

20:02 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.