Shlomit
topblog Ivoire blogs

18/03/2016

Akwaba, Sam !

AKWABA, PRÉSIDENT SAM L’AFRICAIN !



Nous serons témoins…

Parti, sous la pression du procureur, à la Cour pénale internationale (Cpi) pour un témoignage-vérité, le président de la Nouvelle alliance de la Côte d'Ivoire pour la patrie (Nacip), Sam l’Africain, regagne sa famille. Il quitte La Haye cette nuit du vendredi 18 mars pour Abidjan, via Paris. C’est donc en héros national que l’homme qui a refusé de rentrer dans l'histoire de son pays, le visage voilé, retrouvera les Ivoiriens, les militants, les militantes et les sympathisants de la Nacip, demain 19 mars matin.
Espérant que son passage à la barre internationale a soulagé les Ivoiriens. Parce que l'homme se sent d'abord réconcilier avec lui-même et avec ses concitoyens, pour avoir eu cette occasion de se vider devant le Président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé, à la Cpi. Il a parlé au monde entier pour les Ivoiriens. Il s'est adressé à eux (les Ivoiriens) pour la paix. Et pourtant, que d’invectives contre lui ! Après la mauvaise étiquette que lui a coulée cette même Cour, au travers de ce qu’elle a qualifié de « bourde ». Mais, tel un grand félin qui avance sans bruit vers son objectif, Sam l’Africain s’est mué dans un silence de chef, à l’effet d’aller braver humeurs grivoises et regards goguenards, pour réussir là où certains ont manqué de courage et où d’autres n’oseront point. Crevant avec un moral de fer, l’écran des quatre (4) coins du monde.

Hier, nous avons été témoins du récit de ce qu'Il a vécu et de ce qu’il sait de la crise ivoirienne. Au nom de la vérité, il a fait des déclarations. Il a avoué et reconnu, sans faux fuyant, des faits bien connus et sus de tous, sauf de la Cpi. Aujourd'hui, nous sommes témoins de la décision de Sam l’Africain de rentrer au pays. Contrairement à ceux qui le voyaient déjà en exil. Il y a de quoi. Et demain, samedi matin, nous serons témoins de son arrivée à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, Port-Bouët.

Très rechargé de son séjour, de ce qu’il a vu à La Haye et de ce qu’il a vécu (l’ambiance du procès), pendant plusieurs jours à la Cpi, désormais démystifiée, le président de la Nacip donnera des nouvelles à la presse nationale et internationale. Et nous, nous serons toujours témoins…
Akwaba, président Sam l’Africain !
Akwaba, digne patriote !
Dieu te protège…
Frimo Koukou

11:48 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.