Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

17/03/2016

Attaques de Grand Bassam: Quelque chose ne tourne pas rond.

Quel intérêt auraient les djihadistes de Aqmi à attaquer la Côte d’Ivoire qui accorde l’asile à leur protecteurs Blaise Compaoré et Mustapha Chafi?

J’ai fait Bassam. J’ai profité des beautés de son paysage fabuleux et paisible, de ses plages. C’est pourquoi je sens la tritesse envahir mon cœur quand je pense à ce qui vient de s’y passer.

Mais pouvait-on vraiment s’en étonner? Je crois que non. On ne peut pas introduire l’ethnie et la réligion en politique et puis espérer vivre paisiblement comme si de rien n’était? Dans un moment d’émotion, je me surprends entrain penser que cet acte barbare est la conséquence d’une entrée en politique par l’endoctrinement démagogique avec des moyens peu communs.

En effet, je me rappelle que le locataire actuel du palais de la Présidence en Côte d’Ivoire a argué qu’il était exclu de la vie politique parce qu’il est du Nord et musulman. Les noms des présumés terroristes (Hamza al-Fulani, Abdul Rahman al-Fulani, et Abou Adam al-Ansari) confirme qu’il sont eux aussi musulmans. Le terme “al-Fulani” signifie “le peul” tandis que “al-Ansari” veut dire “le local”. Pour cette action, des noms à connotation nordique ont été utilisés. Viennent-ils du Nord de la Côte d’Ivoire, je n’en suis pas si sûr. Ces écervelés pouvaient être de simples ”microbres” recrutés pour la besogne.

L’attentat qui vient d’avoir lieu à Grand-Bassam dépasse mon entendement. Je pouvais me l’expliquer si cela était advenu pendant les heures chaudes des combats sans relâche contre le régime de Laurent Gbagbo. Je pouvais me l’expliquer parce qu’à cette la rébellion et ses mandants n’épargnaient aucun moyen pour mettre la pression sur le président Gbagbo afin de le rendre impopulaire auprès des ivoiriens, ce qui faciliterait son débarquement par la force du pouvoir comme ce fut le cas de Bédié.

Passé la période de l’émotion, j’ai commencé à me poser beaucoup de questions sur ce qui pourrait justifier une telle barbarie de la part d’islamiste.
Je me pose surtout cette question au moment où c’est Ouattara, le prétendu musulman venant du Nord, qui est au pouvoir et au moment où tous les grands postes de l’administration sont occupés, rattrapage oblige, par des nordistes à majorité musulmans.
Je voudrais vraiment savoir ce qui pouvait pousser AQMI à perpétrer un attentat en terre ivoirienne alors que la Côte d’Ivoire a offert un asile très doré à deux de leurs soutiens les plus connus dans la region.


En effet, lors de sa fuite du pouvoir le 31 octobre 2014, l’ex président burkinabé Blaise Compaoré a emmené avec lui l’énigmatique Mauritanien Moustapha Chafi. Cet homme de 55 ans qui a officié pendant plus de vingt ans à ses côtés en tant que conseiller a, – comme l’écrit Jeune Afrique – quitté Ouagadougou le 1er novembre avec tous les honneurs, à bord d’un jet affrété par les autorités ivoiriennes et accueilli, à sa descente de l’avion à Abidjan, par le frère du chef de l’État, Téné Birahima Ouattara.

Selon toujours l’hebdomadaire Jeune Afrique, Mustapha Chafi, qui vit désormais à Abidjan, – des mauvaises langues dissent même qu’il était à Assinie au moment de l’attaque de Bassam – entretient des rélations étroites avec les rébellions touarègues au Niger et au Mali et a flirté avec les rebelles ivoiriens de Guillaume Soro. Tenez-vous bien le sieur Mustapha Chafi a aussi négocié avec Mokhtar Belmokhtar, le chef du mouvement El Mourabitoune qui aurait revendiqué l’attentat de Bassam qui a fait officiellement 21 morts.

Je doute que Mokhtar Belmokhtar vienne s’attaquer au pays où vivent tranquillement “ses” amis. Quelque chose ne cloche pas dans cette histoire. Et mon doute se trouve renforcer par les informations douteuses du gouvernement qui affirme un jour avoir tué six (6) terroristes, chiffre qui est réduit à trois le jour après. Certaine sources affirment quant à elles qu’aucun terroriste n’a été tué. Et à ce jour, aucune enquête n’est lancée pour savoir ce qui s’est passé. Les corps des présumés terroristes tués n’ont pas non plus été montrés.

Quelque chose ne tourne pas rond.

TanohLe Rouge Tanoh

12:36 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.