Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

16/03/2016

Merci la France !

LA FRANCE DÉPLOIE LE GIGN AU BURKINA FASO:

Et c'est reparti pour la mise en place de leur plan B en Côte d'ivoire. Que ceux qui ont les oreilles pour entendre, entendent.

Des membres du GIGN, l'unité d'élite de la gendarmerie française, seront prochainement déployés à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, pour faire face à toute "crise de terrorisme" en Afrique, a annoncé aujourd'hui Bernard Cazeneuve deux jours après l'attentat meurtrier de Grand-Bassam.

Le ministre français de l'Intérieur et le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, se sont rendus aujourd'hui à Abidjan pour témoigner de la solidarité de la France à la suite de l'attaque djihadiste qui a fait 18 morts, dont quatre Français, dimanche dans la station balnéaire de Grand-Bassam. "Dans le cadre des opérations Barkhane, et suite aux contacts que j'ai pris avec le directeur général de la gendarmerie nationale, nous avons décidé de positionner à Ouagadougou des éléments du GIGN", a dit Bernard Cazeneuve.
Ces éléments "pourront dans la région, en cas d'attaque, intervenir rapidement, apporter des formations, apporter un concours dans des circonstances de crise de terrorisme", a-t-il ajouté. Ouagadougou a été le théâtre en janvier dernier d'une attaque djihadiste contre un restaurant et un hôtel qui a fait 30 morts.
agence de presse

_____________________

Face au terrorisme,
la France envisage un renforcement de sa coopération avec la Côte d’Ivoire

Publié le mercredi 16 mars 2016  |  AIP

Les

Abidjan - Les ministres français des Affaires étrangères et de l’Intérieur ont réaffirmé la volonté de leur pays de renforcer la coopération avec les pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, pour faire face à la menace terroriste.

Reçus en audience mardi au palais présidentiel, à Abidjan-Plateau, par le chef de l’Etat ivoirien, Jean Marc Ayrault et Bernard Cazeneuve, ont exprimé la volonté du président François Hollande de renforcer la coopération avec les Etats ouest-africains afin que les terroristes n’aient « aucune chance » de prospérer.

« Nous sommes menacés par les terroristes de la même façon. C’est notre mode de vie, notre volonté de réussir notre développement dans la démocratie et la liberté » qui est mis en cause par les terroristes qui veulent « nous briser », ont déclaré les émissaires du chef de l’Etat français porteurs d’un message de « solidarité, de condoléances et d’affection » à la Côte d’Ivoire, à son président et au peuple ivoirien « touché dans sa chair ».

« Nous devons défendre de toute notre force, tout notre coeur et nos convictions, ce modèle de société menacé avec tous les moyens nécessaires de façon solidaire », a indiqué le ministre Jean Marc Ayrault qui a annoncé le maintien dans le pays de toutes les réunions économiques prévues dans les jours à venir, parce que, a-t-il fait remarquer, la « vie doit continuer pour nos peuples afin qu’ils aient un avenir ».

Dimanche, des terroristes ont tiré sur des clients de trois hôtels de la première capitale ivoirienne, Grand-Bassam, faisant 18 morts dont 15 civils et 33 blessés avant d’être neutralisés par les forces spéciales ivoiriennes, rappelle-t-on.

(AIP), abidjan.net

16:46 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.