Shlomit
topblog Ivoire blogs

14/03/2016

Grand Bassam, quelques réflexions...

petite pause sourire avant de retrouver le cauchemar...
Alassane Ouattara, quarante cinq minutes après le début du drame est déja sur les lieux, sans gilet pare-balles, sans sa garde rapprochée pour répondre aux journalistes.C'est certainement l'armée qui serait plus à même de leur répondre, mais au fait, est-ce que les journalistes savent qu'ils peuvent interroger le chef d'état major des armées, lui aussi à quelques centimètres du micro, l'ont-ils vu ?



quelques réflexions glanées sur la toile:


Hier je dénonçait ici le mensonge du pouvoir Ouattara, plusieurs personnes m'ont laissé entendre que je voulais politisé les assassinats du groupe Aqmi. Chers amis, avant tout permettez moi de m'incliner devant la dépouille de ces innocents tués par la négligence du pouvoir Ouattara et souhaitez mes condoléances les plus attristé à leurs différentes familles.

Je voudrais faire appel à la conscience de chacun d'entre nous. Ces assassinats ne sont pas les premiers dans notre pays sous ce régime Ouattara. Souvenons nous qu'en 2013, 50 prisonniers ont été lâchement exécutés dans la prison (Maca); le pouvoir Ouattara nous avais alors parlé de 8 morts. Lors de la dernière attaque qui a eu lieu dans la région de Grabo, mes parents et plusieurs amis que j'ai pu joindre sur place m'ont parlé de 75 morts et pourtant le pouvoir Ouattara nous a fait avaler la pilule de 6 personnes tuées; là encore les criminels sont toujours dans la nature. Il y a de cela quelque semaines encore la Maca est victime des opérations, où des prisonniers que j'ai eu l'occasion de rencontrer nous ont parlé de 17 morts, alors que le pouvoir Ouattara nous a parlé de 10 morts. il y a quelques jours à Afeury les FRCI ont exécutés froidement 3 jeunes, et le pouvoir a ignorer cela, comme s'ils n'étaient pas eux aussi des ivoiriens. Aujourd'hui c'est Bassam, certaines voix disent qu'il y aurait eu environ 30 morts, un agent de police sur le terrain que j'ai pût joindre hier me parle de près de 35 morts et que les auteurs seraient déjà en fuite.

C'est pourquoi je pose ces différentes questions chers amis:
jusqu'à quand ce mensonge nous sera servi ?
Que cache le pouvoir Ouattara au point de nous présenter des chiffres truffés de mensonges ?
Ces assassins ont-ils vraiment été tué ?
Si oui qui sont ils, comment sont-ils rentrés en Côte d'Ivoire ?
Je penses que chaque ivoirien, peu importe son parti politique, sa classe sociale ou même son Ethnie a besoin d'être informé mais avec de vraies informations.
_____________
Bassam se trouve au sud-est de la Côte d'Ivoire..
Ne me dites pas que ces djihadistes sont venus du Ghana ou de la Guinée, encore moins du Libéria pour venir crier " alakoubar ".... au sud de la cote d ivoire!  le mali est un pays infecté de djihadistes, le Burkina, base arrière de Dramane a été aussi visité par ces derniers
D'après les témoignages et leurs témoins à la CPI, ce sont les partisans de dramane djoula qui portent boubou , des musulmans ... A quoi sert donc a un djihadiste d'aller au nord de la cote d ivoire demander aux populations de crier alah akoubar?? Non sens

Donc ces djihadistes ont été transportés depuis le Mali Burkina , ont traversé tout le nord, le centre ivoirien et ont été déversés au sud....
Pas à Abidjan , parce que le pouvoir et l'armée de dramane y veillent
Mais à Bassam parce que il n'y a aucune force de l'ordre mais beaucoup de touristes ...
Maintenant vous savez comment les rebelles sont apparus dans Abidjan en 2011
Je vous rappelle qu'en cote d ivoire il existe les frci , les rebelles , les dozos , l'onuci , le 43em bima, la force licorne , les ecomog, les microbes,
____________

La base militaire Francaise du 43 eme Birma se trouve à Port Bouet, tout près de Grand Bassam. Je serai pas surpris que ces prétendus terroristes ne soient pas venus de cette base. J'accuse la France de cette attaque.
____________

Attaque terroriste à Bassam, toujours des suspicions...

Douter des hommes est le début de la sagesse, “La pensée naît du doute.” dit Laurent Genefort, et Pie II de dire “Plus on sait, plus on doute.” N'en déplaisent à ceux qui sont nés pour suivre sans rien remettre en cause.
Je doute que cette attaque soit d'Aqmir puisqu'elle se fait dans les conditions similaires à l'attaque de 2002. Un grand gala de football à Bouaké , tous les journalistes du monde et des personnalités y sont et "Boom" ça déclenche .

Children of Africa organise un Gala international, des personnalités de marque sont là et voilà du coup des terroristes entrent en jeu et jusqu'à présent point d'image des supposés terroristes.
Et comme d'habitude comme pour finaliser le forfait, c'est l'ami personnel de l'ex dictateur déchu Blaise Compaoré du Burkina ,responsable d'Aqmi (Al-Qaïda au Magreb Islamique) qui revendique la tuerie. Et le prince Charles-Philippe d’Orléans, ancien officier de l’armée de Terre son épouse Diane et le prince Edouard de Ligne venus à cette manifestation sont aussi à Bassam. Pour rendre la thèse crédible, acceptable et populaire le prince fait un reportage pour Paris-Match....ça donc pris, les commanditaires deviennent les victimes de la mort d'innocentes personnes!
Du coup deux ministres français font le déplacement à Abidjan "Les ministres français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault et de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rendront mardi à Abidjan pour exprimer la solidarité de la France à l'égard de la Côte d'Ivoire."
En tout cas je doute...
______________

Témoignage d'un homme :
« Ils sont venus dans une pinasse [embarcation de fortune faisant taxi collectif] et ont maîtrisé le littoral pendant trois heures. Les forces de police que nous avons contactées en premier n’ont pas réagi, tient-il à dénoncer. C’était l’horreur. Ils tiraient à bout portant et à plusieurs reprises dans la tête de leurs victimes. »
Débarquées près de deux heures après le début de l’assaut, les forces spéciales ivoiriennes, appuyées par des blindés et des Dozzos (chasseurs traditionnels), sont parvenues à reprendre le contrôle de la situation, non sans avoir perdu la trace de deux djihadistes. La faute à une défaillance dans la coordination des opérations, selon un responsable de la Force d’intervention rapide (FIR) qui a préféré garder l’anonymat."
Lemonde
____________

Selon le site Mauritanien Alakhbar, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) leur a transmis un communiqué que voici pour revendiquer l'attaque de Grand-Bassam
« Par la grâce d'Allah, trois des héros d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) ont pu pénétrer dans la station balnéaire "Grand Bassam" située à l'est de la ville d’'Abidjan en Côte d’Ivoire », a déclaré le groupe jihadiste qui promet de révéler plus de détails de l'attaque.
Cependant les autorités ivoirienne par la voix de leur chef d'etat Dramane Ouattara annoncent 06 terroristes, 14 civils et 02 soldats tués.

Parmi les victimes des fous de Dieu selon Rfi se trouvent un Français, une ressortissante Allemande, des Russes et des camerounais.

(ndlr: il y a un blanc, dénommé Rafik Hayek parmi les victimes; ce n'est certainement pas un touriste puisqu'on le voit en joyeuse compagnie avec des ivoiriens, d'après le nom je pensais à un libanais...mais il peut aussi avoir la nationalité française)


17:24 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.