Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/03/2016

Procès CPI /Interrogatoire de Sam l’Africain

EXCELLENTE ANALYSE DU Docteur Patrice Saraka

Procès CPI /Interrogatoire de Sam l’Africain
les vidéos de l’Accusation plaident en faveur de Blé Goudé

UNE CONTRIBUTION DU DR. PATRICE SARAKA

Mc Donald, le substitut du Procureure Bensouda, vient de boucler l’interrogatoire de Sam l’Africain, le premier témoin insider de l’accusation. Quatre jours durant, du 07 au 10 Mars dernier, j’ai suivi comme tout le monde cette phase du procès avec beaucoup d’intérêt. Au-delà du témoin qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, mon attention fut particulièrement retenue par les vidéos projetées par le bureau du Procureure. Car, c’est bien ces vidéos et les actions de Charles Blé Goudé qui l’engagent. Qu’est ce qu’il nous a été donné de constater ?

L’accusation, pour démontrer toutes les casquettes qu’elle tente de faire porter à Blé Goudé, a utilisé de nombreuses vidéos sans jamais réussir à convaincre. Censées être à charge, les pièces de l’accusation ce sont révélées à décharge. Malgré lui, l’adjoint de Bensouda, s’est contenté de vidéos qui présentaient Blé Goudé, l’homme que nous avons toujours côtoyé, tel qu’il est, tel que nous le connaissons, et non la caricature imaginaire à laquelle l’on a toujours essayé d’accommoder nos consciences. Il nous a été donné de voir tout le contraire de ce que l’Accusation voulait démontrer. Mais, pouvait-elle s’y prendre autrement ? Avait-elle le choix ? Pouvait-elle apporter la preuve de l’inexistant ou de l’irréel ? Assurément non !
De quoi me réjouir, en constatant qu’ à travers ses images, le bureau du Procureure, sans le savoir, rappelait les valeurs de l’homme Blé Goudé, le leader politique. Nous retiendrons principalement comme valeurs : le courage, l’homme de vision, la capacité d’anticipation, la maitrise de soi face à la pression populaire et le sens de la responsabilité.

Prenant souvent même le risque de braver la colère de la population qui, face aux attaques répétées qu’elle subissait voulait légitimement s’auto défendre, Blé Goudé n’a jamais cédé aux menaces d’être conspué ; bien au contraire, il a toujours indiqué la voie légale et la voie de la conciliation. Comme s’il savait qu’un jour il serait face à la CPI, il n’a laissé aucune faille à l’Accusation : c’est ça la force d’anticipation du leader qui réfléchit vite et juste. Garder son calme, avoir la maitrise de soi face aux critiques les plus acerbes, sans jamais céder à la pression populaire, cela s’appelle avoir le sens de la responsabilité.

Dans un contexte où les ivoiriens étaient agressés, violentés et où ils voulaient légitimement en découdre avec leurs agresseurs, Blé Goudé a bien souvent eu le courage, avec les mots qu’il fallait, pour indiquer le chemin qui était juste pour la Côte d’ivoire : « éviter de tomber dans le piège de la guerre civile », comme il le dit si bien dans l’une des vidéos.

Ce fut aussi le cas lorsque, révoltés par le déversement de combattants rebelles à l’hôtel du Golf, les ivoiriens voulaient descendre sur ledit hôtel pour les y déloger. Blé Goudé a, là encore, trouvé les mots justes pour maitriser la foule, en disant que le moment venu, il lancerait un dernier appel pour libérer les mains nues l’hôtel du Golf. Appel qui du reste n’a jamais été lancé, toujours pour éviter à la Côte d’Ivoire le risque de tomber dans le piège de la guerre civile.

Ce sont là autant de décisions qui montrent que Blé Goudé a toujours eu le courage de ces positions et opinions politiques. Ne répète-t-il pas que : « mes prises de positions ne seront jamais guidées par la peur de me voir rejeté ou critiqué ni par l’envie de me faire applaudir» ? C’est donc un leader accompli, qui réfléchit vite avec une capacité d’anticipation et qui assume avec courage ses positions, n’en déplaise à Mc Donald qui continue de présenter la galaxie patriotique comme une organisation structurée dont Blé Goudé est le leader incontesté. Ce qui n’a jamais existé !

Au total, les arguments de Mc Donald ce sont avérés légers. Parce qu’il est dans la vérité, les actions et les vidéos sur Blé Goudé constituent ses propres avocats et ses propres témoins que le Procureur canadien a fait parler. Et ils ont éloquemment témoigné à décharge, mieux que n’importe quel autre témoin. Contraint de s’éclipser, le mensonge a fini par faire place à la vérité. Ayant été un témoin oculaire de ce que mon pays a vécu, je peux sans risque de me tromper affirmer qu’il en sera ainsi au cours de ce procès : les faits prendrons le dessus sur les commentaires insipides.
Merci à Mac Donald qui vient ainsi de donner assez d’éléments aux juges qui prononceront dans des délais plus courts que prévus, la libération du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé.

Fait à Abidjan, le 11 Mars 2016

Dr. Patrice Saraka

21:42 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.