Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

11/03/2016

l’Iran détruirait toutes les synagogues historiques d’Irak »

Cet article n'a sa raison d’être que par son contenu qui visiblement sert à conduire l'opinion, là où les décideurs du monde l'ont programmé.

"L’Iran et Daesh sont identiques l’un à l’autre" !!!     
Ce discours symbolise bien la daube actuelle qu'il nous faut absolument gober !

Non, Arrêtons-nous un instant pour réfléchir ! L'Iran justement aide la Syrie, aux côtés de la Russie pour combattre Daesh.
 Daesh est une émanation américano occidentale (avec un Israël totalement solidaire pour ne pas dire actif ) afin de déboulonner Assad, et enfin arriver -comme par hasard- jusqu'en Iran. Et bien sûr déstabiliser le Kurdistan iranien dans le but d'empêcher les kurdes de bénéficier de leurs ressources pétrolières, -le quart des ressources irakiennes-, et les affaiblir durablement.

Je ne conteste pas ces destructions de hauts lieux juifs dans le Kurdistan irakien, -c'est la première fois que j'en  entends parler-, je ne veux pas remettre en question l’honnêteté de Mr Mamasani; mais au lieu de voir le gouvernement iranien derrière ces "ventes" de lieux inoccupés, -car les juifs sont partis pour la plupart s'installer en Israel -, qui ne nous dit pas que les acquéreurs ne sont que des prête-noms de déstabilisateurs qui n'ont rien à voir avec le gouvernement iranien ?  Des "amis" bien intentionnés qui voudraient juste faire endosser à l'Iran ces actes, tellement "énormes" aux yeux de la mémoire et de la souffrance juive. En sorte que le peuple juif ne peut qu’être unanimement scandalisé, et nous inciter à aller encore plus dans la diabolisation d'un Iran, qui rappelons-le est encerclé de 43 bases militaires, prêtes à lui faire payer son moindre faux pas.

1- je ne connais cette "Fondation Printemps d’Espoir de Jérusalem", que par mes recherches effectuées sur Internet. Cette ONG américaine, ou israélo-américaine s'occupe beaucoup du sort des Yazedi irakiens. Beaucoup d'ONG sont financées et infiltrées par les états, pour aider oui, mais aussi pour pouvoir intervenir sous un label "humanitaire", à la manière des" révolutions oranges " ou printemps arabes" où le seul dénominateur commun est une déstabilisation commanditée depuis l'extérieur avec sur place l'aide d'un petit noyau de gens achetés et de mercenaires étrangers.

2- voir l'article de Kurdistan24.net avec sa vidéo qui nous présente Erbil, ville sacrifiée par Daesh au Kurdistan Irakien, où toute la ville a été détruite, alors que les juifs ont quitté la ville entre 1948 et 1950 pour s'installer en Israel. En général, les maisons abandonnées sont récupérées après le départ de leurs occupants, ou alors, si le quartier juif est abandonné, les pillards et squatteurs se le partagent. 
Dans la nuit du 7 aout 2014, Daesh était déjà à 25 km d'Erbil, semant terreur et désolation après son passage dévastateur et entrainant des milliers, voire des millions de réfugiés. Mais cela est une autre histoire, que les occidentaux pudiquement appellent dégâts collatéraux, faisant semblant de s'inquiéter du nombre grandissant de réfugiés, alors que cet Occident décadent est directement responsable du chaos et de la ruine d'états souverains martyrisés sous le faux prétexte d'abriter des dictateurs, et des flux migratoires presque incontrôlables qui s'en suivent.

Shlomit
_________________


Lors d’une interview exclusive avec JerusalemOnline, qui s’est déroulée dans les coulisses de la Conférence « Cris venus des lignes de Front » d’Irak et de Syrie, parrainée par la Fondation Printemps d’Espoir de Jérusalem, Sherzad Mamsani, le Directeur des affaires Kurdo-Juives, a déclaré que dans les régions chiites d’Irak, les Iraniens ont acheter des lieux comme les synagogues et les cimetières qui appartenaient autrefois au peuple juif et qu’ils les ont ensuite détruits. Alors que le monde a largement commenté de quelle façon Daesh détruit les églises, les tombes et monuments historiques ainsi que les sites archéologiques antiques, il n’y en a pas tant que cela qui parlent ouvertement de la façon dont les entreprises iraniennes achètent des propriétés juives dans les régions chiites uniquement dans le but de les détruire.


« Je suis en charge des affaires juives et j’en parle à l’UNESCO », proclame Mamsani. « Mais, l’UNESCO l’ignore totalement. Il y avait là un haut-responsable des Etats-Unis et il a demandé à voir ces lieux. Il a promis de répondre à cette question, mais à la fin, il ne l’a pas fait. Chaque semaine, je rencontre des responsables américains et d’autres. J’ai aussi rencontré l’Ambassadeur des Etats-Unis qui est venu sur place. Il a promis son aide. C’est quelque chose de très récent. Parce que le gouvernement irakien est entièrement sous la coupe du régime iranien, l’Irak n’a pas son mot à dire là-dessus ».


Selon Mamasani, ce que fait l’Iran est tragique, mais pas surprenant : « Si l’Iran ne reconnaît pas la Shoah, alors comment pourrait-il reconnaître quoi que ce soit qui appartienne à l’histoire du peuple juif ou à son patrimoine? L’Iran et l’Etat Islamique sont exactement identiques dans leurs pratiques. L’Iran confisque des antiquités et les détruit exactement comme le fait Daesh. L’Iran veut détruire Israël, aussi pourquoi ne pas commencer par ces synagogues? Les Iraniens ne font aucune différence entre le peuple juif et Israël. C’est tellement systématique que cela revient à un génocide culturel. Pourquoi nous préoccupons-nous de génocides humains, mais pas de génocides culturels? Depuis 16 ans, ils détruisent des synagogues aussi bien en Irak qu’en Syrie, mais le Monde ne fait absolument rien, alors que quand ils détruisent une église, le monde entier se met en colère et commence à en parler ».


Évidemment, les seuls acteurs en Irak qui sont intéressés à préserver le riche patrimoine juif qui remonte à l’antiquité, ce sont les Kurdes. Mamsani travaille actuellement grâce aux membres kurdes du Parlement irakien dans le but de préserver ce qui subsiste encore du patrimoine juif d’Irak, avant que les Iraniens et Daesh ne détruisent tout. « Les Kurdes sont très efficaces dans l’aide qu’ils nous apportent. Il y a cinq Synagogues çau Kurdistan qui ont été préservées et que nous voulons rénover. Ils débutent juste la rénovation ».

Mamasani a beaucoup souffert à cause des Islamistes radicaux. Sa maison a subi trois fois des jets de bombes incendiaires. Il a perdu l’usage d’une main, au cours de l’une de ces violentes attaques terroristes contre sa maison et contre sa famille. Il a été persécuté par les Islamistes simplement parce qu’il est Juif. Cependant, il souligne que, depuis que le Gouvernement Régional du Kurdistan a été instauré, les islamistes ont été chassés du Kurdistan et depuis l’avènement de l’Etat Islamique, l’islam radical est très impopulaire parmi les Kurdes.


Du fait de cette évolution, il peut à présent marcher dans les rues du Kurdistan en toute sécurité en portant sa kippa et il ne cache pas le fait qu’il aime Israël. Cependant, bien que le Gouvernement Régional du Kurdistan l’ait libéré et lui ait apporté une vie décente dans une région autrefois dévastée par le fléau de l’Islamisme radical, Mamasani n’a jamais retrouvé l’usage de sa main…

8 mars 2016, 9:42AM(texte et photo) Rachel Avraham
jerusalemonline.com
paru sur Jforum


17:10 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.