Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

06/03/2016

affaire d'Abobo

#‎Civ‬ REVENONS SUR L'AFFAIRE DES 7 FEMMES POUR IDENTIFIER ENSEMBLE LA PARENTE DU TÉMOIN P190

Le 11 février 2016 au prétoire de la cour pénale internationale, l'un de témoin du procureur, une dame appelée "TÉMOIN P190" nous a produit une scène des plus renversantes. Il est dit qu'elle pleura sous émotion au souvenir de la mort de sa parente tombée à la marche des "femmes"(?) Du RDR le 3 mars 2011.
Et en parlant pour nommer "la defunte" elle disait MAMA.

Sur la liste donc des victimes après 5 années de recherches de preuves, on ne voit pas de Mama alors essayons de conclure que c'est un nom qui lui était donné par ses proches.
Dans nos fouilles justement on trouvera une dénommée Awa Cissé qui répondant à une polémique mentionne un nom d'une "victime": MAMALON
On va donc admettre qu'il s'agit de la même personne pour ne pas qu'on nous accuse d'insensibilité devant la comédie du RDR. Alors MAMA et MAMALON sont une seule et même personne. Conclusion le témoin P190 a pleuré pour MAMA-MAMALON.


Mais voilà, enquêtant encore dans notre humaniste désirs de conduire une délégation qui ira dire YAKO aux parents de la défunte et leur présenter nos sincères condoléances puisque depuis 5 années de débats c'est seulement maintenant que le parti de Ouattara a jugé bon d'établir la liste des victimes certainement pour aider à mieux comprendre les événements et sauver les témoins qui s'embrouillent, se disent et se contredisent à la tribune mondiale de la CPI, nous avons découvert autre chose.
Dans nos investigations sur la toile puisque le monde du 21e siècle passe par là et presque tout s'y découvre, nous avons capté une publications qui donne avec totalité le nom de la défunte allant jusqu'à affirmer qu'elle est décédée au cours d'un accouchement en JUILLET 2009 à l'hôpital d'Anyama.

Alors question: Le RDR, maintenant disposé à sortir des cachotteries pourrait il enfin mettre à la disposition du public le certificat médical de la défunte pour faire taire tout soupçon de mensonge, mise en scène et manipulations médiatiques grotesques qui pèse sur cette affaire ? Déjà qu'on se souvient que la première phase du procès s'est terminée par le scandale d'un rapport médical falsifié par le bureau du procureur, on va de bonne foi espérer qu'on ne nous refasse plus cette honte et attendre impatiemment. Nous sommes donc disposés à connaître la vérité pour ne pas aller faire des YAKO inutiles et aux mauvaises familles.

Une affaire aussi grave qui a coûté des bomdes onusiennes et françaises à notre pays ne doit pas continuer d'être gérée en clan par ses individus suspects.
On attend.
Fier Ivoirien


02:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.