Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/03/2016

les femmes d'Abobo et Sam l'Africain à La Haye

Le procès de Laurent Gbagbo à la CPI est le principale sujet de notre revue de presse du jour. Bienvenue sur Linfodrome.ci

Le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI) reprend le 3 mars prochain. Cependant, avant cette date, une importante manifestation contre l’ex-chef d’Etat est annoncée à La Haye », titre à sa Une Nord-Sud Quotidien. « Les proches des sept femmes tuées à Abobo, en mars 2011, au plus fort de la crise postéléctorale, ont décidé de commémorer l’anniversaire de ce douloureux évènement. Elles ont choisi pour commémoration de battre le pavé devant la Cour pénale internationale », explique le quotidien.

De son côté, Le Patriote qui titre à sa Une que cette manifestation s’inscrit dans le cadre du 5è anniversaire de la « tuerie » d’Abobo est « une initiative de l’ONG Sos femmes d’bobo que dirige Diomandé Mariam » et d’ajouter: « pour que cette marche soit un succès, Diomandé Mariam a entamé, depuis plusieurs jours en France et dans d’autres pays d’Europe, une campagne de mobilisation ».

A la CPI, la question des témoins est également source de débat. Récemment, l’un d’eux a affirmé avoir été envoyé de force à la CPI. Soir Info choisit de revenir sur cette affaire. « Affaire ‘’témoin envoyé de force à la CPI’’: Fatou Bensouda dit tout », barre à sa Une le journal. « Cette information est fausse. Aucun témoin n’a été ou n’est l’objet d’un mandat d’amener qui aurait prétendument été émis par la CPI dans cette affaire. De façon générale, pour des raisons de protection et d’intégrité, le Bureau du procureur ne commente pas les allégations de ses témoins », a réagi un conseiller de Fatou Bensouda dans les colonnes du journal.

Dans cette affaire, Notre Voie a déjà sa position. A en croire le journal, il s’agit d’une affaire inventée par l’ex-proche de Laurent Gbagbo. « Sam l’Africain forcé d’aller témoigner? Une affaire qui pue la manipulation », titre en manchette le journal. « Ce qui est indéniable, c’est que Sam l’Africain a accepté de plein gré de témoigner dans cette affaire. La CPI lui a sûrement rappelle son engagement signé sans contrainte aucune. Le reste a tout l’air d’une mise en scène du concerné », commente le quotidien.
Linfodrome

02:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.