Shlomit
topblog Ivoire blogs

02/03/2016

Conférence de presse de Pascal Affi N'guessan

"Il y a un seul fpi qui parle au nom des militants"

"Pour la question de la naturalisation de Blaise Compaoré je pense que c'est plus une question d'ethique que juridique. Sinon quand Blaise Compaoré commettait ses crimes il n'était pas encore ivoirien. Et d'ailleurs tous ceux qui se trouvent à la CPI ont une nationalité. Au delà de tout ça, nous pensons que ce n'est pas bien pour notre pays. Blaise Compaoré qui a été un militaire devrait plutôt avoir le sens d'honneur que de fuir son pays, le Burkina. Nous au FPI nous pensons que dans tous les cas que Blaise ne pourra pas échapper à la justice. Et les Burkinabès en ont besoin pour clarifier cette page de leur histoire"  

"La source de la crise au sein du Fpi se trouve dans l'ambition des personnes qui voulaient par tous les moyens m’éjecter du parti. Et ce, depuis que j'étais en prison en 2012. Mon crime c'est d'être sorti de prison. Et toutes ces personnes se retrouvent aujourd'hui dans la fronde. Sinon s'ils voulaient donner le parti à Gbagbo, pourquoi l'avoir pas fait en 2012 ? Simplement parce qu'ils le faisaient pour eux mêmes",   

"Jusqu'à preuve du contraire je considère que Sangaré et compagnie sont des membres du Fpi, mais ils n'appartiennent pas à la direction du Fpi. Le Fpi a une direction reconnue et Sangaré et consort n'appartiennent plus à la direction du Fpi. Et je souhaite que cela soit clair dans l'esprit de tous. Parce qu'on ne peut pas comprendre que quelqu'un qui a été ministre continue de se promener pour abuser de l'ignorance des personnes. Ces personnes sont dans la vente d'illusion permanente",  

"Sur la question de la fronde, nous nous sommes donné un an pour tenter de les convaincre. Des missions de diverses natures ont été diligenté pour ramener la cohésion, malgré cela rien ni fit. C'est la raison de ce réaménagement de notre secrétariat. Trop d'ivoiriens comptent sur le front populaire ivoirien pour que nous continuons à entretenir le mensonge et l'illusion. Il y a un seul fpi qui parle au nom des militants"
 
"C'est le gouvernement ivoirien qui est à la base du transfèrement de Gbagbo Laurent et de Charles Blé Goudé, c'est pourquoi en 2016, nous allons agir pour que ce gouvernement puisse intervenir pour que ces deux personnalités reviennent au pays et c'est possible",.

Affi Nguessan, conférence de presse à Attoban
Source J.Chresus
ivoirenewsinfos

19:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.