Shlomit
topblog Ivoire blogs

27/02/2016

Affoussiata Bamba remise au pas par le tonton de Ouattara

AFFAIRE « BLAISE COMPAORE EST IVOIRIEN, UN POINT UN TRAIT »

La réaction du Sage d’Odienné, le doyen ABOU CISSE :
"C’est un accident judiciaire. à Affoussiata Bamba Lamine, ex porte parole de la Rébellion aujourd’hui porte parole adjointe du Gouvernement, je voudrais bien savoir de quel village de la Côte d’Ivoire elle est originaire ??
Qu’elle me dise si dans le pays malinké, une femme peut s’autoriser à parler de la sorte aux chefs de village ou même à la population de son village… ??
En réagissant de la sorte, le gouvernement en place foule aux pieds les règles élémentaires même de la gestion d’un état.
Que Ouattara sache que la Côte d’Ivoire n’appartient pas aux 4 millions de burkinabés auxquels il fait allusion ni aussi à Blaise Compaoré.
Le Père de Affoussiata que je connais très bien est un homme jovial et très respectueux, son oncle aussi que je connais bien est très courtois. Cette attitude belliqueuse qu’elle a eue est indigne d’une fille Madingue, qu’elle se ressaisisse donc car ce pouvoir sur lequel elle se fonde est éphémère.
Les Bambas de Sikasso dont son grand père est originaire n’ont pas cette vertu de dénigrer tout un peuple, à le faire c’est se mettre le courroux de toute la fondation du Madingue. Ba Bemba dont elle est issue de la contrée, celui là même qui a contré le colonisateur, pour sauver son honneur s’est donné la mort car ne voulant pas supporter l’humiliation de l’envahisseur colonial.
Affoussiata Bamba, ton poste n’est pas au dessus de la Côte d’ivoire et du peuple Ivoirien.
Si le monde a changé, DIEU lui n’a pas changé, il réserve toujours un châtiment aux méchants."

Ludovic Guegnan
__________________________

Extradition d’éléments de l’ex-RSP du Burkina, naturalisation du président Blaise COMPAORE

Voici ce qu’a vraiment dit Me Affoussiata BAMBA-LAMINE, porte-parole adjoint du gouvernement, au terme du Conseil des ministres

Affoussy7(4)

« Il faut savoir qu’il existe une coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina et c’est dans le cadre de cette coopération que la Côte d’Ivoire a été saisie par Interpol Burkina. Et elle a mis ces hommes à la disposition du Burkina. Je serais tenté de vous dire d’aller poser la question au Burkina. Moi, je ne peux pas vous répondre sur cette affaire et le président l’a dit très clairement. Ça concerne la diplomatie des deux pays et c’est une affaire qui relève des services judiciaires et moi je ne peux pas me prononcer sur cette décision qui ne fait pas l’objet de commentaires à mon avis.

Sur la question de la naturalisation de Blaise Compaoré, je pense que c’est une décision souveraine qui a été prise, qu’est-ce qu’elle va induire ? Elle ne va rien induire. Il est Ivoirien, un point un trait. Comme chacun d’entre nous l’est ici dans cette salle. Je ne pense pas qu’il y ait lieu de faire un commentaire outre que de constater qu’il est Ivoirien. Il ne faut pas préjuger de ce qui pourrait se passer. Aujourd’hui le président Blaise Compaoré qui a été le facilitateur de notre crise a obtenu la nationalité ivoirienne. C’est une décision souveraine qui ne doit pas faire l’objet de commentaires. Il faut attendre et voir tout ce qui va se passer les jours et les mois à venir pour ensuite tirer des conclusions. Pour l’instant, il ne faut tirer des conclusions hâtives. »

Ministère de la Communication

19:52 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.