Shlomit
topblog Ivoire blogs

20/02/2016

l'heure des règlements de compte a sonné

Après Doh Félix, Adams, Kass...
Et après IB et Yacou le Chinois,
A qui le tour ?
Qui va être tué ?
Alexis Gnagno

Tous vont disparaître ! Maître Altit a ouvert les yeux au monde entier sur le système criminel de wattra, il doit faire disparaître les piliers de son système avant qu,ils ne deviennent des temoins à charge contre lui
Charles Dakouri


Tirs nourris à la Maca depuis ce matin à 6 Heures et Yacou le chinois y laisse sa peau.
Yacou le chinois, l'intouchable chouchou du pouvoir en place fait parler la poudre à la Maca en étant lui-même sur le front des combats.
Des morts et des blessés graves par balles dans les échanges de tirs entre les éléments de Yacou le Chinois et ceux de la garde pénitentiaire.
Les tirs auraient cessé depuis 11 heures selon une source sur place aux abords de la prison civile. Mais aux dernières nouvelles, Yacou le Chinois est passé de vie à trépas.(Culotte jaune)
Crédit Photo: Carlos Boozy.
Djimi Dilanaud.


Le décret qui régit le fonctionnement de nos prisons date de 1963. Dans ce décret, il est par exemple clairement écrit que le détenu interné dans un hôpital doit être enchaîné à son lit pour éviter qu'il s'évade. C'est pour cela que le Cinéma de Blé Goudé enchaîné sur son lit d'hôpital ne m'a jamais ému. Gbagbo a passé dix ans au pouvoir et il n'a jamais rapporté ce décret qui est toujours en vigueur.
Des gens comme Henri Amouzou avec qui j'étais en prison ont toujours été enchaînés sur leur lit d'hôpital en service de Cardiologie au CHU de Treicheville, mais de cela, personne n'a jamais parlé. Dans le même décret, les surveillants sont autorisés, en cas de mutinerie, à tirer sur les détenus mais en visant uniquement les jambes. Enfin un autre article dit qu'aucun detenu ne doit exercer dans la prison, un pouvoir de police ou de discipline. Mais la Maca a toujours été sous le contrôle des détenus, jusqu'à ce que surviennent des troubles et que par le "feu", on règle provisoirement le compte du chef du moment et ainsi de suite.
Nos prisons sont des lieux de déshumanisation. Si vous n'avez pas reçu une éducation solide avant d'y rentrer, vous en ressortez complètement désaxé! Bon weekend à tous et ne dites jamais, "moi je n'irai jamais en prison donc je me fous de ce qui s'y passe. Les prisonniers méritent ce qui leur est fait." Dans des pays comme les nôtres, avec la justice qui est la nôtre, tant que vous n'êtes pas pas mort, vous êtes un prisonnier en sursis...

Tiémoko Antoine Assalé

20:04 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.