Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

16/02/2016

Conscience professionnelle versus salaire de misère

OPINIONS PLURIELLES : CAS PRATIQUE

Le 27 janvier à 21h45, un journaliste du média en ligne 226infos.net entre dans un guichet automatique de billets et trouve le gardien profondément endormi. Il effectue ses opérations jusqu'à la fin et le vigile n'a toujours pas bougé, n'a même pas su que quelqu'un est entré malgré le bruit.
Le Journaliste a pris des photos, les a publié avec cette recommandation : "Les compagnies de gardiennage devraient travailler avec plus de professionnalisme. Il est regrettable d'apprendre souvent qu'on a abattu un vigile pendant son service." https://www.facebook.com/226infos/posts/1047938178578983



En temps normal, on devrait applaudir le sens civique du journaliste qui a ainsi voulu porter à la connaissance du public un fait déplorable mettant en scène un employé très peu conscient de ses obligations professionnelles.
Malheureusement, le débat suscité à travers plus de 250 commentaires montre que les burkinabè ne sont pas prêts de changer sur un certain nombre de points.

BEAUCOUP ONT BLÂMÉ LE JOURNALISTE ET FAIT DES AMALGAMES :
• Vous venez de griller le boulot de quelqu'un.
• Il risque de perdre son boulot. Il nourrit sûrement plusieurs bouches. Fallait juste le réveiller et l'avertir.
• Si c'est moi le vigile et qu'on me licencie, je vous poursuis en justice! Vous croyez dénoncer quoi au juste?
• 226 INFOS devrait travailler avec professionnalisme en ne dévoilant pas ces photos plein d'indices.
• Combien de fois vous aviez eu somnolence au bureau?
• Ce sont les mêmes qui se disent journalistes qui dorment dans les conférences de presse
• Au demeurant, j'aurais aimé lire le mauvais traitement des vigiles que de critiquer son travail.
• On ne sent pas le journalisme en lui, mais la volonté de nuire.
• Toi tu as une pierre a la place de ton cœur. Sois humain un jour.
• Ils ont un salaire misérable qui ne peut rien réaliser.
• J'en connais plusieurs qui font de petits jobs le jour avant d'aller occuper leurs postes le soir. Tout ça parce qu'ils sont mal payés et souvent même ils souffrent avant d'avoir leur misère mensuelle.
• C'est parce que vous avez le choix que vous parlez de la sorte! Certains n'ont même pas ce choix! Ils sont obligés de se faire exploiter par des patrons inhumains pour ne pas voler!
• Franchement celui qui a publié cette photo n'a pas bien fait. Si son travail se gâte à cause de toi et sa famille n'arrive pas à manger, malheur à toi.
• Il peut perdre son boulot à cause de vos bêtises. Que deviendront ses enfants et sa femme s'il perd son boulot?
• Si vous n'aviez pas la foi, sachiez ces hommes galèrent la pluie, le froid, la chaleur et sur des caprices diverses pour ne mériter qu'un gain dérisoire.

BEAUCOUP D'INJURES ADRESSÉES AU JOURNALISTE :
• Bande d'idiot, tu ne ferais pas mieux que ce vigile étant a sa place à un tel salaire.
• celui qui publie est un criminel!
• Mais vous bête non?
• C'est idiot de poster ces genres de choses. très idiot!
• Publiez mieux que ça. Bande d'enfoirés.
• A mon avis si on le vire vous serez maudit.
• Vous même vous faites quoi? bande de salopards!

IL Y A CEUX QUI ACCABLENT LE VIGILE :
• Ce vigile n'a aucune excuse! il a été pris pour un boulot et il en a accepté les conditions, qu'il fasse alors son travail. En faisant mal son travail il se met en danger et met aussi en danger ce qu'il est sensé protéger! c'est avec ce genre de laxisme que tout ira de travers dans ce pays! si les vigiles ne sont pas satisfaits de leur conditions de travail, qu’ils le fassent savoir d'une autre manière.
• On ne peux pas prétexter le fait d'avoir un salaire dérisoire pour aller dormir dans son lieu de travail. Je ne pense pas que c'est ce qui est signé sur son contrat d'embauche. S'il s'estime mal payé, autant démissionner que de s'exposer de la sorte.
• Un vigile, qui s'engage à être vigile, même s'il le fait gratuitement, dès le moment où il est désigné pour surveiller les installations n'a pas le droit de faire rentrer sa bicyclette et s’allonger ronfler tranquillement laissant sans surveillance le matériel!
• Ceux qui disent qu'il risque de perdre son boulot, soyez sûrs qu'il y a d'autres pères de famille assis à la maison sans boulot sans aucun revenu qui seraient sauvés si on leur confiait ce même boulot et surtout qui prendraient ce boulot plus au sérieux.
• Ce que ce monsieur fait là c'est exactement comme un chauffeur qui s'endort au volant en pleine circulation; un professeur qui vient dormir en classe, un maçon qui vient dormir sur son chantier; un guichetier de banque qui vient dormir dans son guichet en présence de clients...

ET CEUX QUI ENCOURAGENT LE JOURNALISTE :
• 226 info n'a fait que son devoir. Cela devra interpeller plus d'un
• Pourquoi vouloir s'en prendre à 226 Infos qui ne fait que faire son travail d informations. Ce monsieur aurait pu trouver facilement la mort
• Je pense que nous devons prendre cet état de fait en compte car on a beaucoup perdu de vigiles ces temps-ci
• 226 INFOS n'est pas allé à une interview avec ce monsieur pour découvrir ses conditions de travail! non, il a constaté un fait plus qu'anormal dans un GAB et l'a dénoncé!
• Les gens se lancent passionnément dans les débats sans prendre le temps de comprendre le problème posé. 226 infos ne fait que soulever un problème que tout le monde voit et ne dit rien. Nul part il n'a été question de blâmer le vigile en question. Ils ont voulu juste attirer l'attention de ces sociétés de gardiennages en parlant de professionnalisme.

MON POINT DE VUE :
L'intérêt manifeste de cette publication est d'avoir posé les bases pour un débat de fond sur les conditions de travail de façon générale au Burkina Faso. Le vrai problème est celui de la redistribution des richesses. Ce type de travailleurs est exploité dans 95% des cas, sous-payé, interdit de protection sociale, exposé aux risques divers et accidents de travail ...
D'autres part, dans un contexte de chômage endémique des jeunes, beaucoup de ceux qui sont virulents se reconnaissent sans doute dans ce vigile, cet homme qu'ils s'imaginent plus victime que coupable.
Mais si l'on a été habitué à critiquer les errements des hommes politiques et la gestion empreinte de gabegie des hauts cadres de l'administration, ne faut t-il pas de même critiquer les mauvais comportements du citoyen ordinaire?
Et comme l'a écrit un des commentateurs : " Effectivement, la vie serait très belle si chaque personne mécontente de son boulot se mettait tout simplement à dormir sur son lieu de travail. Tous les soucis seraient résolus et le Burkina meilleur! "

envoyé par un ami FB du Burkina Souleymane Ouedraogo

12:34 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Commentaires

Merci de publier cette analyse et les commentaires qui l'accompagnent. Ils constituent la preuve que les burkinabé et bien d'autres Africains veulent utiliser les technologies modernes produites en Europe sans l'esprit qui va avec. Ils aspirent à la démocratie et à la bureaucratie européenne sans l'esprit et l'organisation qui va avec. Raison pour laquelle ils chargent une voiture au point de ne plus pouvoir la faire bouger et s'en étonnent. Merci !

Écrit par : St-Ralph | 16/02/2016

Les commentaires sont fermés.