Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/02/2016

CPI :fin du premier round!

Grosse surprise à la CPI !


Bensouda et la CPI viennent encore d'être pris la main dans le sac.
En effet, lors de l'interrogatoire du jour, Me O'she a pu, avec Maestria, emmener le témoin à dévoiler la forfaiture de la procureure. Le dossier du témoin déposé à la cour comprenait des ordonnances qui dataient du jour des blessures par balles de cette dernière, pourtant, lors du contre interrogatoire, la blessée en question affirme que c'est plutôt 3 semaines plus tard qu'elle s'est rendue à l'hôpital pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec la crise post-électorale.

Tout ceci a jeté un grand froid dans la salle d'audience, d'autant plus que parmi les documents de preuves présentés par l'accusation, certains portaient la signature et les cachets du CHU de Treichville alors qu'ils étaient censés provenir du CHU de Yopougon.

Aussi, alors quon attendait que le contre interrogatoire continue afin de devoiler toute cette forfaiture, le juge Cuno pris de colère arrête l'audience du jour, et pire, il annonce l'interruption précipitée du procès qui devait pourtant se poursuivre jusqu'au Mercredi 17 Février prochain (pour la 1ère partie).

Autre coup dur pour la Cpi, plusieurs témoins se sont encore désistés, quand 4 parmi ces derniers ont déserté leur hôtel, introuvables depuis quelques jours.

Ainsi va le procès de Laurent GBAGBO à la Cpi avec son lot de rebondissements qui ne cessent d'humilier la CPI, de détruire son image et montrer au monde entier que Laurent GBAGBO est innocent.

DIEU Merci, je vous l'ai dit : TOUT VA SE SAVOIR !!!

Kakry Khaza
__________________

Procès Gbagbo et Blé Goudé

4 témoins venus témoigner dans le procès de la honte à la Haye se sont volatilisés dans la nature  ils sont activement recherchés par la police hollandaise, le juge renvoie donc le procès pour le début du mois de mars faute de témoins , pourtant il devrait continuer jusqu'au 17 février et reprendre le 03 mars
Anabelle Ouégnin
____________________

L'accusation pris en flagrant délit de falsification.

Après la bombe du faux document, la défense du ministre Blé Goudé n'a pas souhaité poser de questions.
Cette fin de première partie du procès de la honte se termine avec un flagrant délit de faux document décelé par la défense du président Gbagbo.
En effet, l'accusation à présenté un document médical du témoin P536 que la défense ( Maître O'shea ) a qualifié de falsifié sur les dates, le lieu d'hospitalisation et le cachet sur le document. La dame témoin P536 dit avoir été opérée à Abobo pourtant le dossier médical est signé de Treichville avec des dates bizarres.
Et de surcroit les dates qu'elle mentionne et celles du papier sont différentes.

La première partie du procès qui devrait normalement s'achever le mercredi 17 février 2016 vient de prendre fin.
Le juge italien a donc donné rendez-vous à la chambre le 3 mars 2016 vu que la liste de témoins pour la première partie s'est épuisée avec le témoin P536 ( Certains ne veulent plus témoigner tandis que 4 ont fuit de leur hôtel et se sont évanouies dans la nature) qui devrait normalement durer jusqu'au 17 février.
Grosse colère du juge partisan qui interrompt le procès qui devait pourtant se poursuivre jusqu'au 17 février mais qui s'arrête aujourd'hui faute de témoins.

BRAVO Me Oshea On IRA JUSQU AU BOUT
Ordinateur Codé



18:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.