Shlomit
topblog Ivoire blogs

06/02/2016

la face hideuse de la CPI

CPI/LA HAYE | UN VRAI PROCÈS-DE-LA-HONTE!

«La CPI aura montré hier sa (vraie) face au monde entier. Une face inique, inhumaine, injuste. Une face qui s'étale en espionnage, chantage, intimidation et menaces.

Les généraux cités n'ont eu aucun choix au départ que de témoigner contre Gbagbo où se retrouver à la CPI ou dans une prison ivoirienne à l'instar de Dogbo Blé. On ne pourra occulter l'activisme des ambassadeurs français Jean-Marc Simon et américain Carter III dans la mise en oeuvre de cette gadoue généralisée. Parfois, selon nos sources, Nicolas Sarkozy a lui-même pris son téléphone pour dire à ces généraux où se trouvait désormais leur avenir. C'est fort de les avoir convaincus de ne pas continuer la guerre qu'il a pu convaincre Jacob Zuma de lâcher Gbagbo.
Je n'en veux pas à Mangou, ni à Kassaraté ni à Brindou Mbia, même si lui Brindou a trahi sans pression dès le début de la crise postelectorale. Je ne leur en veux pas car ils sont eux aussi des victimes des puissants qui ont décidé de s'accaparer la Côte d'Ivoire et de la gérer.
En ce qui concerne Sam l'Africain qui aurait fini par se rétracter, il a fait comme à son habitude, c'est à dire se positionner selon la direction du vent. Allez dire à Élie Halliassou que Laurent Gbagbo ne le connait même pas.
Augustin Kouyo ressorts-nous la longue interview de Kassarate dans 'Notre voie' où il se défendait de ne pas avoir trahi Gbagbo et qu'il était à son poste et au combat...
Mais sachez avant tout, frères et soeurs Ivoiriens, qu'on a perdu une guerre et quand on est vaincu, on est à la merci des vainqueurs; et, souvent, les choix qui s'offrent à nous sont loin très loin d'une vie paisible.»
Armand Iré

19:54 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.