Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/02/2016

CPI: quand la RTI est aphone...

les
Locaux de la RTI à Abidjan

Depuis le 28 janvier, le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé s’est ouvert, en Hollande à la cour pénale internationale. Là-bas, les hôtels affichent complets, occupés qu’ils sont par bien de personnes d’horizons divers. Les journalistes présents traitent de la question avec acuité.

Venus du Bénin, du Cameroun, de la Guinée équatoriale, de l’Afrique du sud, de nombreuses chaines étrangères, ils immortalisent les pages de l’histoire qui s’écrivent (tristement ou pas).

C’est dans un tel conteste que la RTI est absente. Tout se passe comme si ce procès n’avait pas lieu. Rien ne se passe. C’est du terrorisme informationnel. sait que ce procès est un événement. De surcroit un grand événement.

Ensuite la Rti est la télévision du pays dont Gbagbo Laurent et Blé Goudé sont orginaires. D’où vient que les autres télévisions se déplacent et pas elle ?

Pire, elle aurait été une toute petite chaine et ne serait pas du pays d’origine des prévenus, elle aurait eu à gagner à s’intéresser à ce procès. Pour grandir et pour immortaliser cet événement car l’information n’a pas de frontière.

A bien comprendre, cela signifie que dans quelques années, quand les jeunes ivoiriens d’aujourd’hui, voudront, devenus adultes, s’instruire, parce que historien, journaliste, en instance de thèse ou simple curieux, du premier procès d’un président ivoirien, ils ne trouveront rien à se mettre sous le cerveau, sous la mémoire. C’est un scandale !

Par FADIMA KOMARA
ivoirepost.com

20:04 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.