Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

31/01/2016

Soumaila Bakayoko chef d’état major de l’armée rentrerait en rébellion contre Ouattara.


souleman bakayoko 2Le coup d’état avorté du Général Diendéré au Burkina Faso n’a pas encore fini de faire des dégâts. Le régime de Ouattara est sérieusement mis à mal par l’implication avérée des ténors du pouvoir dans ce coup de force au pays voisin. Le dernier rebondissement dans cette affaire d’état qui survient après l’affaire Soro pour le même cas est la publication des écoutes téléphoniques entre le chef d’état major ivoirien et le général putschiste burkinabé dans lesquels Soumaila Bakayoko conseille clairement à son interlocuteur de ne point céder au risque d’être tué.

Tout dernièrement, cet élément sonore a été fait écouter au président Allassane Ouattara par le correspondant de la radio internationale RFI. Il nous est rapporté que le chef de l’état ivoirien après l’écoute est resté silencieux, presque (groggy).* Depuis lors, il aurait arrêté tout contact avec son chef d’état major dont il préparerait le limogeage. Soumaila Bakayoko qui n’ignore rien des intentions de son mentor préparerait lui aussi de son côté une réponse.
 
Convaincu qu’il pourrait subir des sanctions allant au delà par son éviction de la tête de l’armée ivoirienne. Outre, il se murmure que le président ivoirien serait déterminé à le livrer aux juridictions internationales ainsi certains responsables de la rébellion au moment opportun La grogne qui se fait entendre dans les casernes découle de cette disgrâce inattendue de Soumaila Bakayoko qui aurait entrepris  avec certains responsables frci des réunions secrètes pour porter la réplique « militaire » à Allassane Ouattara avant de mettre en œuvre son plan de limogeage.

Cependant, le président  Ouattara bien que touché par cette affaire continue de faire des mains et des pieds pour étouffer par des voies politico-diplomatiques cette crise entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. A la dernière réunion de l’Union Africaine à Adis Abeba, il a rencontré le nouveau président burkinabé Roch Kaboré qui, à l’issue de leur entretien a déclaré que le froid installé entre les deux pays frères va bientôt être relégué au passé. Même si on tend vers l’accalmie entre les deux pays frères, il ne fait pas de doute que les comptes ne sont prêts d’être soldés au sommet du pouvoir ivoirien à travers ces infos que nous tenons de source fiable.
Les jours qui arrivent promettent d’être chauds.

vabe Charles: Afrique jeune 24
* relire le silence de l'Agneau que ce même site a repris (en omettant une phrase, concernant la rallonge octroyée par Ouattara à son CEMA atteint par la limite d'âge)

10:02 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.