Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/01/2016

CPI, 1 ère journée, 1ères impressions

Me Emmanuel Altit (Avocat de Laurent Gbagbo ) lors de la conférence de presse tenue ce jour au siège de la Cpi.
« Nous avons déjà montré dans le passé les faiblesses, les contradictions, les impossibilités et les incohérences qui truffent la thèse de l'accusation. Le dossier est bancal car il n'est que la reprise d'une tentative de légitimation de la prise de pouvoir, par la force, d'Alassane Ouattara : un narratif de nature politique. Il n'y a rien dans le dossier du procureur sur un lien hiérarchique entre le président Gbagbo et les crimes qui ont été commis, sur le fait qu'il aurait placé des affiliés à des postes stratégiques.
On va démontrer pendant le procès qu'il s'agit d'une hypothèse complètement farfelue. Ça ne tient pas une seconde. Quant aux preuves, on attend d'un procureur de la CPI qu'il mène son enquête de manière tout à fait indépendante, des vainqueurs comme des vaincus. C'est le seul moyen de trouver la vérité. Laurent Gbagbo a participé à l'élaboration de sa défense et il est très confiant et souhaiterait que ce procès
fasse éclater la vérité. »
_______________

Alors en définitive, Fatou Bensouda refuse qu'on parle du vainqueur des élections présidentielles de 2010 alors que tout son argumentaire tourne autour de ces élections là. Quel paradoxe!
Et pourtant, le président Laurent Gbagbo ne demande que ça, qu'on lui prouve qu'il a perdu et que ce n'est pas "la France qui a fait tout le boulot" (mensonge, manipulations des résultats, kidnapping du président de la CEI et bombardements de la résidence présidentielle). Et il dit même que " c'est celui qui n'a pas gagné les élections qui a créé tous ces troubles."
Elle devait donc sauter sur cette occasion rêvée pour lui clouer définitivement le bec à la face du monde et clore le débat.
Hélas elle ne tente même pas un début de réponse, elle préfère fuir le sujet. Sujet tabou?
Mais comment peut-on dire que quelqu'un a refusé de quitter le pouvoir si on n'est pas capable de prouver qu'il a perdu ce qui maintient au pouvoir?

En réalité durant la crise post électorale Ouattara était officiellement un chef de guerre entouré de sa milice dans son QG de campagne d'où étaient planifiés tous les massacres et les troubles pour prendre le pouvoir par la force et avec l'aide de ses amis qui convoitent depuis des décennies les richesses de nos sous-sol.
C'est Laurent Gbagbo qui a gagné les élections de 2010 et c'est lui on connaît. Tôt ou tard nous allons y revenir et imposer à la communauté internationale de le dédommager pour détention injuste. On les guette.

________________

M.Gbagbo a créé une chaîne de commandement parallèle composée d'officiers d'appartenance Bété. Ces officiers étaient le noyau dur de cette structure. Gbagbo pouvait ainsi contourner la chaîne de commandement officielle.
Eric MacDonald

Comment quelqu'un peut faire un plan d'extermination d'une population avec des personnes qui sont issues de cette population. Le secrétaire national de la jfpi Konaté Navigué est ressortissant du Nord, Zeguen Nehemie Toure est du Nord, Idriss Ouattara est aussi du Nord. Voici ceux que les gens de Bensouda disent être l'entourage immédiat de Blé Goudé avec qui, il devrait mettre en application le plan commun ........
Lacina Kone
___________

EN CE QUI CONCERNE NOS MILLIERS DE MORTS

Ben Souda accuse le Président Gbagbo d’ être responsable de 140 morts, sur les 3000 enregistrés durant la crise post-électorale.
Qui a tué les 2860 restants?

Le procès a repris. McDonald du bureau du procureur : "Gbagbo après avoir Lutté plus de 20ans pour accéder au pouvoir, a mis tout en œuvre pour ne plus quitter le pouvoir"
Ce qui m'a plus chez le Président Laurent Gbagbo il a rit....j'aime mon Président. Il est toujours resté souriant même dans fasse aux plus grave mensonges

Que mes amis RDR viennent répondre. Fatou dit que BLE goudé était chargé de communication de Gbagbo et son porte parole. ehh seigneur.
le chargé de communication de Gbagbo s'appelait Sylver Nébout et son porte parole était Gervais Coulibaly !
______________

Les registres des visiteurs du Président Laurent GBAGBO. Il déclare qu'on y voit notamment que Blé Goudé et Bruno Dogbo Blé ont rendu visite à GBAGBO le 30 novembre, jour où Damana Pickass déchire des mains du président de la Commission électorale indépendante (CEI) les résultats du second tour. Il liste également la visite de Paul Yao NDré, président du Conseil constitutionnel, quelques heures avant que ce dernier ne déclare GBAGBO vainqueur de l'élection...Pour le substitut de la procureure, toutes ces rencontres prouvent que Gbagbo "voulait se maintenir au pouvoir coûte que coûte.
_______________

Les gendarmes ont leurs camp pourquoi aller violer dans une préfecture de police? Bensouda tu nous prends pour des cons ?

Rions des incongruités de Bensouda. Selon elle, en 2010, une femme( témoin) est arrêtée par les gendarmes au retour d'une marche et violée par ceux ci à la pref de police d'Abidjan.
Mais Mme le procureur la pref de police d'Abidjan est entourée par le commandement supérieur de la gendarmerie ivoirienne qui est un véritable camp et par la brigade de recherches de la gendarmerie. Les gendarmes vont aller violer chez les policiers pourquoi?
Fatou la gambienne l'affaire là te dépasse, faut laisser. 5 ans d’enquête et produire une copie aussi nulle!!!!

Apparemment, les policiers ont cédé la préfecture de police aux gendarmes pour niquer des prétendues victimes. Donc il n'y a pas de place chez les gendarmes pour faire ça ? Huum Bensouda, c'est mieux que tu fermes ta gbeuve. Tu es en train d'accentuer la sciatique de Penchetta qui suit le procès aussi.....oooh honte


______________

Reprise du Procès

La vidéo de Mc Donald ne marche toujours pas.
La juge lui demande combien de temps cela va prendre finalement.
_______________

Je retiens in limine litis que ce procès sera vide d'arguments juridiques. La procureure n'a fait qu'un discours verbeux et creux, montré des vidéos, qui ne démontrent en rien ce que la CPI qualifie de "plan commun", ce qu'il signifie, comment il a été mis en place et comment une telle politique a eu pour conséquence de commettre des crimes contre l'humanité dont le Président Laurent Gbagbo et Blé Goudé sont accusés pendant les événements post-électoraux de 2010.
On attend donc la suite, des débats, sinon pour un début, franchement ils n'ont vraiment aucune preuve.
Cette cour divague...
________________

QUI A TUER LES PRÉTENDUES FEMMES D'ABOBO?

Le 16 mars 2015 le tribunal militaire ramenait le commissaire du gouvernement ANGE KESSY à sa copie en relâchant les 16 militaires et gendarmes accusés d'avoir bombardé le marché d'abobo à l'aide de mortier.

Qui a donc tuer les prétendues femmes d'anoblir ?
Où  se trouvent leurs corps ?
Leur noms et prénoms ?
Cinq ans apres la crise on se pose la même question sans réponse pourtant OUATTARA est au pouvoir.
Vos mensonges ont été découverts.
_______________

Je suis à Scheveningen. Le premier jour du procès de la honte vient de prendre fin. Le siège de la CPI n'est plus à La Haye mais s'est rapproché de la Détention, à Scheveningen. Les ivoiriens, les Africains et les amis de l'Afrique ont été tout simplement formidables par leur mobilisation exceptionnelle. Fatou Bensouda et son équipe ont déblatéré leurs éternelles litanies de mensonges et de contre-vérités sur le prétendu plan commun qu'aurait concocté Laurent Gbagbo et son entourage pour s'accrocher au pouvoir . La Cour continue d'user de dilatoire et a reporté la prise de parole des avocats du Président à lundi alors que leurs interventions étaient prévues pour demain vendredi. J'ai vu un Laurent Gbagbo serein, de même que Charles Blé Goudé. Le procès risque d'être long et éprouvant mais on ne lâche rien: on ira jusqu'au bout.Ohouochi Clotilde Yapi


00:20 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Commentaires

Nous suivons le FILM de Benssouda depuis la Côte d'Ivoire et nous constatons que le scénariste installé dans nôtre pays avec ses amis impérialistes devront dire , " couper .nous reprenons tout à zéro ".Si les juges acceptent de les suivre...

Écrit par : cnrd | 29/01/2016

Nous suivons le FILM de Benssouda depuis la Côte d'Ivoire et nous constatons que le scénariste installé dans nôtre pays avec ses amis impérialistes devront dire , " couper .nous reprenons tout à zéro ".Si les juges acceptent de les suivre...

Écrit par : cnrd | 29/01/2016

C'est vraiment dommage que le monde entier assiste à cette mascarade politique.si donc les gendarmes incriminés par rapport aux faits d'abobo il clair que cela n'a jamais eu lieu. Donc ceci comme Preuve pour condamner quelqu'un est nul et de nul effet. Dire aussi que nous ne voulons savoir qui a gagné ou perdu les élections de 2010,cest tout implement refuser de laisser clore la vérité car si nous en sommes là c'est bien parce qu'il ya eu élections. Aujourd'hui vous accusé Laurent Gbagbo d'avoir voulu se maintenir au pouvoir et donc à orchestré tous ces massacres. Mais où sommes nous ? Dans quel monde nous nous trouvons ? Quelle vérité voulons nous établir quand nous ne situons pas les responsabilités ? De quel procès s'agit il alors ? Eh ben de soja réveil toi un peu ! Tu fais la honte de l'Afrique. Les occidentaux t'utilisent pour accomplir leur sale besogne. Ils ne veulent pas que de leurs mains et surtout en ce 21ème siècle coule le sang des africains comme à l'époque de l'esclavage et de la torture des nôtres. Les temps ont changé et ils ont besoin de collabos et toi tu en es une Ben de soda

Écrit par : Kouamé DUEKAM | 30/01/2016

C'est vraiment dommage que le monde entier assiste à cette mascarade politique.si donc les gendarmes incriminés par rapport aux faits d'abobo il clair que cela n'a jamais eu lieu. Donc ceci comme Preuve pour condamner quelqu'un est nul et de nul effet. Dire aussi que nous ne voulons savoir qui a gagné ou perdu les élections de 2010,cest tout implement refuser de laisser clore la vérité car si nous en sommes là c'est bien parce qu'il ya eu élections. Aujourd'hui vous accusé Laurent Gbagbo d'avoir voulu se maintenir au pouvoir et donc à orchestré tous ces massacres. Mais où sommes nous ? Dans quel monde nous nous trouvons ? Quelle vérité voulons nous établir quand nous ne situons pas les responsabilités ? De quel procès s'agit il alors ? Eh ben de soja réveil toi un peu ! Tu fais la honte de l'Afrique. Les occidentaux t'utilisent pour accomplir leur sale besogne. Ils ne veulent pas que de leurs mains et surtout en ce 21ème siècle coule le sang des africains comme à l'époque de l'esclavage et de la torture des nôtres. Les temps ont changé et ils ont besoin de collabos et toi tu en es une Ben de soda

Écrit par : Kouamé DUEKAM | 30/01/2016

Les commentaires sont fermés.