13-01-2016
Mardi 12 janvier 2016, le Président de la République de Cote d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, à la signature d’un décret  portant nomination des Membres du Gouvernement. Il a également procédé à la signature de décrets portant nomination à la Présidence de la République et à la Primature.
Dans ce décret  n 2016-03 en article 1 portant nomination de Ministres d’Etat et de Ministres à la Présidence de la République ,le très stratégique Ministère, Secrétaire Général Délégué de la Présidence de la République chargé des grands projets sera confie à un français M Philippe Serey-Eiffel,  un poste stratégique : conseiller du président de la République chargé de gérer les affaires économiques et les infrastructures.

A 58 ans ,ayant une bonne connaissance de la Cote d’ivoire, c’est en mars que président Ouattara l’a rappelé pour devenir son conseiller spécial selon l’agence de presse régionale .

Sorte de Claude Guéant à la mode ivoirienne d’après l’APR,qui depuis l’arrivée de Ouattara au pouvoir, c’est en effet lui qui s’occupe de tous les dossiers économiques de la présidence. Qu’il s’agisse de grands travaux, de café-cacao, de sécurité… il a un droit de regard sur tous les dossiers économiques et financiers (cacao, café, sécurité…).
Celui qu’on appelle le  »blanc » de Ouatara dans son rôle de conseiller, était déjà en effet le vrai ministre de l’économie et des infrastructures économiques et n’hésite d’ailleurs jamais à faire convoquer le ministre officiel pour qu’il s’explique. Homme de confiance d’ADO, Philippe Serey-Eiffel est l’un des principaux artisans – avec Marcel Amon Tanoh, le directeur de cabinet à la présidence – de la venue de François Fillon à Abidjan, le 14 juillet, et de la défense des intérêts économiques français dans le pays.
camerounliberty


A PLUSIEURS REPRISES , J'AVAIS ATTIRE SANS ÊTRE ENTENDU L'ATTENTION DES PATRIOTES IVOIRIENS ET PANAFRICAINS SUR L'INFLUENCE CROISSANTE AU PALAIS DE LA RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE DE MONSIEUR PHILIPPE SEREY-EIFFEL QUI ÉTAIT MÊME SURNOMME " LE GRAND ORDONNATEUR DU PALAIS ".

CE DESCENDANT DU BÂTISSEUR DE LA " TOUR EIFFEL " , FRANC-MAÇON NOTOIRE ET PAR AILLEURS HONORABLE CORRESPONDANT DES " SERVICES SECRETS FRANÇAIS " , AURAIT ÉTÉ NOMMÉ AUX DERNIÈRES NOUVELLES SUR INJONCTION DE MADAME DOMINIQUE OUATTARA EN PERSONNE " MINISTRE DES GRANDS TRAVAUX " DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT IVOIRIEN.

QUAND ON SAIT QUE C'EST UN CERTAIN CLAUDE REGLAT , LUI AUSSI TRANSFUGE DES " SERVICES SECRETS FRANÇAIS " , QUI DIRIGE EN SOUS MAIN ET SUR LE TERRAIN LES " FORCES RÉPUBLICAINES DE CÔTE D'IVOIRE " ( FRCI ) , ET QUE C'EST LE FILS DE DOMINIQUE OUATTARA QUI CONTRÔLE LA PRODUCTION ET L'EXPORTATION DU CACAO , ON COMPREND MIEUX POURQUOI LE PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO DISAIT PENDANT LA DERNIÈRE CAMPAGNE ÉLECTORALE QUE " LE VOTE OUATTARA ÉQUIVAUT A UNE CAUTION ÉLECTORALE POUR LA RECOLONISATION DE LA CÔTE D'IVOIRE ".

J'AVAIS SOULIGNÉ ÉGALEMENT AU MOMENT DE LA CÉLÉBRATION A PARIS EN MAI 2011 DE L'ANNIVERSAIRE DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO QUE LA " RECOLONISATION " DE LA CÔTE D'IVOIRE ÉTAIT L'OBJECTIF PRIORITAIRE DES PUISSANCES IMPÉRIALISTES OCCIDENTALES ET DES RÉSEAUX MONDIALISTES SUR LESQUELS ELLES S'APPUIENT DANS LEURS " GUERRES DE PRÉDATION " SUR LE CONTINENT AFRICAIN.
PHILIPPE SEREY EIFFEL N'EST PAS N'IMPORTE QUEL EXPATRI
É MAIS UN " HONORABLE CORRESPONDANT DES SERVICES SECRETS FRANÇAIS " COMME LE RECONNAÎT " LA LETTRE DU CONTINENT ". SE POSE DONC AVEC GRAVITE LA QUESTION DU " CONFLIT D'INTERÊTS " ET DE SA LOYAUTE VIS A VIS DE LA CÔTE D'IVOIRE DONT IL NE POSSÈDE MÊME PAS LA NATIONALITÉ !

Jean-Charles Coovi Gomez