Shlomit
topblog Ivoire blogs

12/01/2016

revue de presse des journaux du 12 janvier 2016

Formation du nouveau gouvernement et des scandales dans la République sont nos sujets au menu de notre revue de presse de ce mardi 12 janvier 2016.
Bonne lecture sur linfodrome.ci


Nouveau gouvernement

Sauf changement, le nouveau gouvernement ivoirien sera connu ce mardi. A cet effet, Alassane Ouattara a rendu visite à son allié Henri Konan Dédié hier, à Daoukro. « Bédié et Ouattara se sont parlé à Daoukro: ils ont tout bouclé, le nouveau gouvernement connu dans quelques heures », livre Le Patriote à sa Une. Selon le journal, les échanges entre Alassane Ouattara et Henri Konan Dédié se sont déroulés loin des regards des hommes de médias ». A en croire le quotidien, tout sur la nouvelle équipe a été bouclé à Daoukro. De son côté, L’Expression annonce que le gouvernement sera connu ce jour. « Nouveau gouvernement: la fumée blanche aujourd’hui », peut-on lire à la Une du quotidien. « Les présidents Bédié et Ouattara ont longuement échangé sur les questions du parti unifié et du nouveau gouvernement. Les échanges ont porté également sur le parti unifié, à en croire Fraternité Matin et le Jour Plus. «Le parti unifié d'ici mars-avril », titre à la Une le journal gouvernemental. Ouattara et Bédié se sont entendus sur « la manière d'aller de l'avant avec le parti unifié ; de mettre en place un comité de travail qui fera en sorte que d'ici mars-avril nous ayons le parti unifié auquel nous tenons tous les deux», a affirmé le chef de l'État, rapporte Fraternité Matin. Certains journaux relèvent que les choses ne se passent pas aussi aisément qu'on aurait pu l'imaginer. Le Temps barre à la Une : « C'était chaud à Daoukro entre Bédié et Ouattara ». Selon le journal, des sources proches de l'entretien entre les deux hommes ont affirmé que malgré les apparences de gaieté affichée par les deux hommes,, le huis clos n'était pas une partie de gala. Les deux alliés n'ont pas réussi à accorder leurs violons sur certains noms devant faire partie du gouvernement. Pour sa part, Le Mandat relève que entre « Duncan, Gon et Amon, il y a palabre », au sujet de la formation du nouveau gouvernement. Le Premier ministre Kablan Duncan serait rentré dans une colère noire parce que le secrétaire général de la présidence, Amadou Gon, et le directeur de cabinet de Ouattara, Amon Tanoh ont buté sur incompréhensions lors de la dernière réunion où devrait être finaliser la dernière mouture du prochain gouvernement.

Scandales

L'inter révèle que «un gros scandale qui secoue l'Oni » au sujet de l'identification. Le journal écrit qu'a-à l'Office national d'identification, « il se dégage au sein de cette direction une odeur de malversation sur fonds de détournements pouvant proter sur plusieurs milliards de francs Cfa de deniers publics». Cette affaire provoque la colère du ministre de l'Intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko, dit le journal. De l'autre côté, à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), Lg Infos livre qu'après l'annonce de la grâce présidentielle « un trafic de billets de sortie est organisé ». Le quotidien affirme que le célèbre prisonnier Yacou le chinois et des gardes pénitentiaires vendent des billets de sortie. Des sommes allant de 50 à 70 mille Fcfa sont demandés aux futurs graciés. A ceux qui ne sont pas concernés par la mesure présidentielle, la bande à Yacou demande entre 200 et 500 mille Fcfa pour pouvoir les fondre dans le moule. « Ils me demandent 50.000 F. je n'ai pas d'autres choix que d'avoir de l'argent. Car il me reste deux mois de prison. Je suis concerné par la grâce. C'est pourquoi j'ai appelé mes parents qui doivent faire venir cette somme », a confié un détenu de droit commun.
Linfodrome

13:52 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.