Shlomit
topblog Ivoire blogs

11/01/2016

le 9 janvier 1899, la sanglante colonisation s'installe au Tchad et au Niger

C’était le 9 janvier 1899: la colonisation (civilisation!) du Tchad et du Niger ...avance.
Ce jour là un de plusieurs crime contre l'humanité qui ne doivent pas dire leur nom....avance aussi!!
Il ne faut pas oublier ....au moins!


" À la suite de ses échecs face à l'Angleterre pour la prise de contrôle du Haut-Nil et du Bas-Niger, la France se tourne vers le Tchad. La « Mission Afrique Centrale-Tchad », confiée aux capitaines Paul Voulet et Julien Chanoine (ce dernier étant le fils du ministre de la guerre), part du Sénégal en 1898 pour gagner le lac Tchad où elle doit rejoindre la colonne Foureau-Lamy qui vient d'Algérie. Ils lèvent de force des porteurs. Pour nourrir leur colonne forte de 2000 personnes, ils pillent, brûlent, violent et tuent de village en village.

La colonne passe le 1er janvier 1899 à Sansanné-Haoussa près de Say, et poursuit sa route dans une zone désertique dont tous les habitants fuient devant elle. Assoiffée, la colonne revient au Niger. Exaspérés par leur échec, Voulet et Chanoine se « vengent » en mettant à sac le village déjà sous contrôle français de Sansanné-Haoussa, où toute une partie de la population dont des dizaines de femmes est massacrée. Puis c'est le tour d'autres villages, Kerma, Dounga ... Un différent survient avec le lieutenant Péteau qui quitte la colonne et écrit des lettres dont Le Matin publiera des extraits.

[Dans la nuit du 8 au 9 janvier] « des patrouilles doivent s'approcher des villages, s'en emparer à l'arme blanche, tuer tout ce qui résiste, emmener les habitants en captivité, s'emparer des troupeaux. Le 9 au matin, la reconnaissance rentre au camp avec 250 boeufs, 500 moutons, 28 chevaux, 80 prisonniers. Quelques tirailleurs ont été blessés. Afin de faire « un exemple » le capitaine Voulet fait prendre vingt femmes-mères, avec des enfants en bas âge et à la mamelle, et les fait tuer à coups de lance, à quelques centaines de mètres du camp. Les corps ont été retrouvés par le commandant du poste de Say. »

Sources :

P. Vigné d'Octon, La Gloire du sabre, Paris, Flammarion, 1900, p.40-41, cité par Jean Suret-Canale, Afrique Noire, Occidentale et Centrale, Éditions sociales, 1968, p. 299-300; Muriel Mathieu, la Mission Afrique Centrale, L'Harmattan, 1995, p. 103-104.
Image et info aussi ici: http://tchadonline.com/…/colonisation-francaise-du-niger-...

communiqué par Rosalba Calabretta

23:56 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.