Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/01/2016

Orange rachète Bouygues et prépare un tsunami bancaire... bien joué

Qu'Orange rachète Bouygues, c’est presque banal. Mais qu’il investisse dans la banque, c’est un tremblement de terre.

Orange
rachète Bouygues et prépare un tsunami bancaire... bien
joué

La classe politique française est vraiment nulle. Elle est partie dans une série de commémoration pour faire croire à l’opinion que le pays avait encore des valeurs, c’est bien. Elle s’est engagée dans un débat stérile pour savoir s’il fallait transformer les terroristes et ceux qui veulent le devenir en apatrides, pourquoi pas ? Mais ça ne servira à rien sauf à occuper les plateaux télé.

Et pendant ce temps-là, les acteurs du business essayent de se mettre en situation pour affronter la prochaine crise économique mondiale qui va partir de l’Arabie Saoudite ou de Shanghai, et ça n'intéresse personne. Du coup, les responsables politiques qui n’ont sans doute rien compris à ce qui se préparait ne font strictement rien pour favoriser un environnement qui faciliterait l’émergence de groupes industriels. Or, si ce pays a besoin de protéger "ses valeurs", il a aussi besoin de créer de la valeur économique.

Depuis le début de la semaine, on a appris qu'Orange, l’opérateur historique de la téléphonie, allait racheter Bouygues Télécom et entreprenait une entrée massive dans la banque en ligne via Groupama.

Et bien, pour les derniers Enarques planqués dans les partis politiques, ce type d’information relève de la vulgarité commerciale. Pour les acteurs du business international, c’est un tremblement de terre qui prouve que la France a encore du potentiel sous le pied.

L’acquisition de Bouygues par Orange n’est  qu’une demi-surprise. Dans le marché mature de la téléphonie mobile, il y a longtemps que l’on savait que la concurrence entre 4 opérateurs : Orange, SFR, Free et Bouygues, détruisait de la valeur au bénéfice très factice du consommateur. Il fallait être naïf pour croire que quatre opérateurs garantissaient une baisse des prix. L’ouverture du marché a permis l’arrivée de Free puis de générer aussi des baisses des prix, mais la baisse des prix a freiné les marges, donc les investissements.

Résultat, seul le plus gros en a profité. SFR a été vendu à un investisseur qui a tout acheté à crédit, Free a tenté d’investir mais à l’étranger et Bouygues s’est retrouvé trop petit. Aujourd'hui, pour protéger le secteur et le marché, il faut recomposer le paysage, ce que fait Orange. En rachetant Bouygues Télécom, l'opérateur historique cédera quelques actifs, qui feront doublons à Free et à SFR. Ces derniers ont, par ailleurs, besoin de fréquences 4G et d’antennes-relais.

Pour le client, ça ne changera pas grand-chose. Les réseaux fonctionneront mieux. Les augmentations de prix qui lui seront imposées, parce qu’il y en aura, seront justifiées par des technologies ou des services nouveaux. Le monde des affaire aura fait le job qui se résume à une opération de consolidation assez classique créatrice de valeur et qui ne sacrifiera pas d’emplois dans un secteur qui en a tellement crées depuis 20 ans.

Cette histoire vaudrait bien qu’on la raconte et que la classe politique en fasse la pédagogie parce qu’elle est exemplaire. Mais la classe politique ne la racontera pas puisqu’elle corrige une opération initiée il y a plus de 5 ans pour des raisons très démagogiques. La droite et la gauche étaient d’accord pour faire un cadeau à Xavier Niel. Ça devait créer du pouvoir d’achat pour les plus pauvres. Quelle supercherie ! Au passage, la classe politique pourrait au moins s’inquiéter aujourd'hui  de ce que feront  les actionnaires de Bouygues Télécom. Le groupe Bouygues, la famille Bouygues et la famille Decaux viennent de gagner à l’EuroMillion ! Ils avaient au départ et c’est vrai, pris tous les risques. Ils vont se retrouver quand même avec près de 10 milliards d’euros.
Jean-Marc Sylvestre

atlantico

18:58 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.