Shlomit
topblog Ivoire blogs

02/01/2016

Ouattara, l'homme qui entrave la justice.

J'apprends que Ouattara est allé au Burkina et qu'il en a profité pour négocier avec Roch Kaboré ainsi qu'avec le Moroh Naba, afin que la justice de ce pays enterre le mandat d'arrêt contre Blaise Compaoré et l'affaire des écoutes téléphoniques dans lesquelles Soro projetait des attentats terroristes contre des personnalités ainsi que des cibles militaires et civils, pour remettre en cause le processus démocratique dans ce pays.
En agissant ainsi, Ouattara démontre son mépris pour le principe même de la séparation des pouvoirs au Burkina Faso, car il laisse entrevoir par ses agissements que les autorités politiques ou morales de ce pays, peuvent interférer sur l'issue d'une affaire purement judiciaire.
Ouattara en évoquant ces problèmes avec les autorités politiques, avant même que la justice n'ait fini son travail, montre aux yeux du monde un aspect de sa propre personnalité, à savoir qu'il n'a aucun respect pour l'indépendance de la justice, ni dans son propre pays, ni dans celui des autres.
Ce n'est donc pas étonnant qu'après ce type de comportement, il revienne en Côte d'Ivoire pour annoncer qu'il va gracier des gens qui n'ont même pas été jugés et condamnés!
La dictature c'est dans l'attitude profonde d'un homme qu'elle prend sa source et souvent elle se manifeste sans que lui-même s'en aperçoive.
Ouattara a la mémoire courte, mais qu'il se souvienne qu'il avait dit qu'il accordait l'hospitalité à Blaise Compaoré et qu'il le remettrait à la justice au cas où son pays en faisait la demande pour répondre de faits qui lui seraient reprochés.
Aujourd'hui la justice burkinabé demande l'extradition de Blaise Compaoré, Ouattara ne doit pas être celui qui entrave l'action de la justice.
La Côte d'Ivoire ne saurait être un havre d'impunité ou un repère de paix pour criminels politiques.
Cette coopération avec la justice doit être aussi valable pour son encombrant président de l'assemblée qui a non seulement planifier et financé une action terroriste dans un pays voisin, mais qui en plus a planifié l assassinat de trois personnalités politique dans ce pays frère.
Respecter l'indépendance de la justice est une disposition profonde qui fait partie de l'éducation politique d' un homme d'état qui se veut démocrate. Ouattara a beaucoup d'efforts à faire à ce niveau.

Docteur Doumbia Major

23:32 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.