Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

31/12/2015

la crise en quelques lignes et quelques images

Aujourd’hui, l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de quantitative Easing(Planche à billets), dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs alerte kinkworldnews sur la manière dont la prochaine crise mondiale et l’effondrement viennent de s’amorcer.
 

Egon Von Greyerz: “Comme prévu, la politique monétaire de la FED est un véritable désastre. Pour sauver la face, ils ont dû augmenter les taux. Sans ça, les marchés auraient totalement perdu confiance en la Fed, ce qui aurait provoqué une panique dans le monde entier”…

Egon Von Greyerz poursuit:“Ainsi, même si une augmentation des taux n’était pas justifiée, la Fed n’avait pas le choix. Mais comme je le soupçonnais avant la remontée des taux, le marché qui avait d’abord acheté la rumeur a ensuite vendu la nouvelle et c’est ce qu’a fait le Dow Jones en ayant perdu 620 points sur les deux derniers jours. Rappelez-vous que cette hausse des taux était attendue par 99% des acteurs du marché.

La Fed est bien sûr en retard d’une guerre. Ils auraient dû arrêté et tuer le développement du crédit et des bulles d’actifs il y a longtemps déjà. Mais comme d’habitude, il est trop tard et ils ont maintenu des taux a zéro depuis sept ans, alimentant les bulles massives sur les marchés, les biens et obligations.

Les conditions économiques se détériorent rapidement

Et maintenant, ils ont augmenté les taux alors que les banques centrales du monde entier prennent des mesures afin de stimuler leur économie et que la BCE dans un geste sans précédent pousse davantage les taux en territoire négatif. Donc, cette augmentation de taux n’a pas de sens et confirme à nouveau que la Fed ne sait pas où elle va et qu’elle n’a pas de politique. Mais il n’y a pas seulement cela, la Fed ne semble pas être consciente qu’à la fois aux États-Unis et dans le monde, les conditions économiques se détériorent rapidement.

Le taux de chômage qui serait de 5% officiellement aux États-Unis n’a rien à voir avec la réalité. Plus de 94 millions d’américains(âgés de 16 ans et +) sont sans emploi et un grand nombre d’entre-eux ont abandonné tout espoir de retrouver un travail. Nous savons que le taux de chômage réel est supérieur 20% et le seul secteur du marché de l’emploi qui se développe est celui à temps partiel, pour les plus de 55 ans et pour des emplois de service. En revanche pour les américains âgés de moins de 55 ans et pour le secteur manufacturier, l’emploi est constamment en baisse.

Les ventes au détail souffrent et les ventes d’entreprises ainsi que les profits baissent. Mais Eric le plus gros problème de l’économie américaine sont les bulles massives de dettes qui sont commencent maintenant à éclater. Deux fonds obligataires ont déjà bloqué les rachats de leurs fonds investi dans la dette américaine à haut rendement et cela pourrait bientôt se déplacer à d’autres fonds et finir en une débandade incontrôlée.

La semaine dernière, les rachats étaient en forte hausse, avec une sortie totale des fonds obligataires aux États-Unis de 13 milliards de dollars. Sur ce total, les obligations à haut rendement(à haut risque) étaient de 5,3 milliards de dollars, la plus grande sortie en 12 mois, et les obligations “Investment grade” répondant à un niveau de risque faible ont totalisé 3,3 milliards de dollars soit la plus grande sortie en deux ans.

Crise mondiale et effondrement, la mèche vient d’être allumée !

Les obligations provenant des marchés émergents et celles liées aux prêts bancaires ont également subi des sorties massives. Ceci n’est juste que le début. Les obligations à haut rendement( à haut risque) cèdent actuellement 17 % et nous nous dirigeons bientôt vers la prochaine crise des subprimes. les prêts liés au secteur de l’énergie, les prêts automobiles et les prêts étudiants s’effondreront tous et nous conduiront vers la prochaine panique sur le marché des dettes.

Janet Yellen est bien entendu au courant de cela. Après la réunion de la Fed, lors de la séance des questions/réponses, elle a expliqué que le fait d’avoir des taux plus élevés donnait l’avantage d’avoir plus de marge à les réduire plus tard si nécessaire. Elle a également mentionné que la Fed étudiait les taux d’intérêt négatifs appliqués en Europe. Ceci est une indication évidente que la Fed est consciente que cela pourrait arriver bientôt également aux États-Unis.

Je ne serais pas surpris de voir des problèmes majeurs sur les marchés du crédit au 1er trimestre de 2016. Cela déclenchera la prochaine crise bancaire qui sera d’une ampleur beaucoup plus importante que celle de 2007-2009.

Crash des indices, destruction massive de richesse et hyperinflation

Nous assisterons en même temps à la fin du marché haussier séculaire. Le modèle haussier à long terme du marché financier américain conduira à un effondrement des indices et à la destruction massive de richesse dans les prochaines années. La Fed devra abaisser ses taux, qu’elle finira probablement par mettre en territoire négatif. Parallèlement, il sera mis en place le plus gigantesque programme de quantitative easing(planche à billets) jamais vu. Ce qui conduira à une réduction des dettes et à une hausse des taux longs à deux chiffres. Avec l’effondrement du dollar, les Etats-Unis auront un début d’hyperinflation dans les prochaines années.

Et ailleurs dans le monde les choses ne vont pas mieux avec l’effondrement des matières premières et le commerce mondial qui se détériore rapidement. L’indice Baltic Dry s’est effondré à un niveau sans précédent et les marchés émergents commencent à décliner dans de nombreux endroits.

Le moment exact où l’effondrement arrivera est impossible à prévoir, cela peut prendre un peu plus de temps où bien arriver très rapidement. Ce qui est extrêmement important à saisir, c’est que le risque n’a jamais été aussi important qu’à tout autre moment de l’histoire. C’est la raison pour laquelle les investisseurs ne doivent pas faire preuve de complaisance envers les banques centrales et croire que l’impression monétaire les sauvera une fois de plus.

Le système fiat et corrompu reposant sur la monnaie papier finira par s’enflammer

Un feu global est imminent et les investisseurs doivent posséder une assurance incendie avant que cela ne commence parce que ce feu dévastera tout et brûlera tout l’argent papier qui a été créé au cours des dernières décennies, plus une grande partie des actifs financés par tout cette monnaie de singe.

us-dollar

La meilleure assurance ou protection est bien sûr l’or physique et peut-être un peu d’argent. Les métaux précieux iront à des niveaux qui sont inimaginables aujourd’hui.

Source: kingworldnews
sur businessbourse.com
_____________________

Pierre Jovanovic: “La catastrophe financière imminente !”
Olivier Pichon et Jean-Christophe Mounicq reçoivent Pierre Jovanovic, journaliste, écrivain, auteur du blog d’informations économiques http://www.quotidien.com

1ère partie: Des attentats aux élections.

  • Etat d’urgence : page facebook de Jovanovic censurée veille du 1er tour.
  • Vote contestataire aux frontières par peur de l’immigration et du chômage.
  • Goldman Sachs a écrit une note sur la France : veut la disparition de son armée, de ses départements, de ses communes et veut le bipartisme.
  • Le management orwellien de la terreur.

2e partie: La vraie guerre est financière.

  • Avec 18 000 milliards $ de dettes, le $ US ne vaut rien.
  • Ayn Rand : « le papier monnaie est un chèque tiré par des voleurs légaux ».
  • L’or américain a disparu. Bernanke a interdit l’accès aux coffres de la Fed.
  • L’Amérique rachète l’Europe avec des faux billets.
  • Corruption des eurocrates soumis au pouvoir des ploutocrates américains.
  • L’Assurance vie ne vaut rien. Les comptes bancaires seront saisis.
  • Les banksters de Wall street ont volé l’or du Rhin.
  • Bourse française, visa Europe, nos barrages : rachetés.

3e partie: Effets de la planche à billets.

  • La Yougoslavie de Milosevic, banquier keynésien, bon exemple : ruine totale.
  • 100 millions d’Américains « pauvres ». Prix de la dinde a explosé par rapport aux revenus. Leasing passé de 2 à 7 ans.
  • Hillary Clinton financée par les banques.
  • L’Etat spectacle : la télé impose son candidat.
  • Lloyds, Bank of America, Deutsch Bank licencient en masse, fin des liquidités, taux négatifs : preuves d’une catastrophe imminente.

Source: tvlibertes


01:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.