Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

16/12/2015

Soro où l'impossible incognito...

article du Canard Enchaîné du mercredi 16 décembre

Lavane Murphy

LE CANARD ENCHAINE : SORO EST ARRIVE …A S’ENFUIR

« Il l’a échappé belle, Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, le 7 décembre à Paris ! La juge française Sabine Khéris avait signé un mandat d’amener à son encontre. Motif : une plainte de Michel Gbagbo, fils (français) de l’ex président ivoirien, pour « enlèvement, séquestration et traitement inhumain et dégradant ».

Après le renversement de son père, en avril 2011, il avait été passé à tabac puis détenu pendant deux ans, dans des conditions très dures, par les « comzones », ces chefs de guerre dont certains sont réclamés par la Cour pénale internationale pour leurs atrocités.

Soro était, à l’époque, le premier ministre ivoirien. Il a esquivé la justice française, le 7 décembre en invoquant une participation à la COP21 lui assurant l’immunité diplomatique. Curieux, car sur son blog, le même Soro avait qualifié son voyage de « visite privée ».

Mais les ennuis du président de l’Assemblée ne s’arrêtent pas là. Dans une écoute révélée par des journalistes ivoiriens et authentifiée par l’ex premier ministre du Burkina Faso, Soro proposait au ministre de la sécurité burkinabé (plutôt ex ministre) l’assassinat de deux leaders politiques du Burkina en proie à un putsch. Dans la foulée, Soro se vantait d’avoir fait liquider deux adversaires du président ivoirien Alassane Ouattara , dont l’ex ministre de l’intérieur Désiré Tagro !

Sûr qu’un dirigeant si habille à refroidir autrui était précieux à la COP21 »


19:48 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.