Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/12/2015

Présidentielle 2015 : Roch Marc Christian Kaboré élu président du Burkina Faso au premier tour

BURKINA FASO.

Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à l’élection présidentielle du 29 novembre 2015, Roch Marc Christian Kaboré, a été élu au premier tour de cette consultation post-insurrectionnelle. Selon les résultats provisoires proclamés à 0h ce 1er décembre 2015 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), il distance les 1" autres candidats en obtenant 1 668 169 voix, soit 53,49%. Il est suivi du candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré, qui obtient 924 811 voix soit 29,65%. Ces résultats restent à être confirmés par le Conseil constitutionnel. En attendant, le principal challenger de M. Kaboré, Zéphirin Diabré a reconnu la victoire du candidat du MPP et s’est rendu au siège du parti pour féliciter le gagnant.
AFP ouaga.com

Election

Hier, j'ai partagé l'analyse d'un observateur de la vie politique burkinabè qui voit dans l'élection de M. Kabore un triomphe de Compaoré sans Compaoré.
Je propose aujourd'hui l'analyse d'un autre observateur qui trouve que " cette analyse n est pas tout à fait juste ", et argumente.
"...Rock M.Kabore, bien qu'ancien proche de Compaoré, a pris ses distances depuis et de manière très claire. Il cherche même sous le parrainage du NDC du Ghana a faire son entrée à L'lnternationale Socialiste. Le souhait de Blaise était donc tout sauf Kabore pour trahison . C'est du reste pourquoi les burkinabé l'ont porté à la tête du pays.
Par contre Zéphyrin Diabre qui a voulu surfer sur plusieurs plans d'eau en faisant un clin d œil au Cdp de Compaore a été sanctionné.
Les Sankaristes eux sont divisés.
Voici la lecture. Ce n'est donc pas " Compaoré mort, vive Blaise ".
Voilà donc une autre lecture qui s'oppose à celle qui voudrait présenter cette présidence Kabore comme la continuité du régime Compaoré.
Qui a raison ou qui a tort ? Seul l'avenir nous le dira, mais nous félicitons les burkinabés qui demontrent que ce n'est pas partout que minuit n'arrive
Alexis Gnagno
_______________________

Burkina Faso: Depuis hier la presse française en particulier et occidentale en général reprend en boucle que: " C'est le premier scrutin démocratique et transparent depuis 1978". Et pourtant tous leurs chefs d'états qui se sont succédés ont toujours félicité Blaise Compaore après chaque élection qu'il a organisé.
Steve Beko

11:40 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.