Shlomit
topblog Ivoire blogs

19/05/2013

Quelques réflexions sur la chute d'Ouérémi

La fausse capture/reddition du chef de guerre Ouérémi, compatriote burkinabé de Ouattara et son collègue Président et Chef d'Etat de la mini-République du Mont Péko suscite quelques réflexions:

 

1. D'abord, après IB, Ouérémi est le deuxième chef de guerre que Ouattara utilise puis après trahit OUVERTEMENT ...Qu'en pensent les autres chefs dans leurs fiefs respectifs?

 

2. Si le calcul politique de Ouattara est de livrer Ouérémi en sacrifice a la CPI qui réclame les têtes des chefs de guerre depuis longtemps, afin de satisfaire aux exigences de l'opinion publique et la tristement célèbre communauté internationale qui parlent de justice a sens unique, et justifier la détention illégale continue du Président Gbagbo, c'est toujours un mauvais calcul. Car en effet, Ouérémi est analphabète, il ne s'exprime pas correctement en français mais il n'est pas bobo (muet). S'il est transféré à la CPI ou dans n'importe quel tribunal, il lui sera forcement assigné des avocats. Et quand les gens vont lui expliquer dans son moré maternel que Ouattara veut lui faire porter le chapeau de tous les crimes commis à l'Ouest, il va se retourner contre son patron et cracher devant la CPI tout ce qu'il sait avec l'aide d'interprètes et de ses avocats. Alors Ouattara, chef suprême de la rébellion ivoirienne, qui tirait les ficelles derrière les rideaux mais abusait de tous en se faisant passer pour un saint aux yeux de tous, va se retrouver dans une situation inextricable, pris à son propre piège . Enfin certains de ses parrains internationaux verront son côté monstrueux, recruteur d’analphabètes ordinaires pour en faire des chefs de guerre et tueurs redoutables.

 

3. A la fin, l'épisode Ouérémi reviendra HANTER Ouattara car ça va se retourner contre lui d'une manière ou une autre, comme pour le cas IB; d'autant plus que Ouérémi était a son service et  l'a servi avec dévotion, loyauté et fidélité.

 

4. L'offensive de le gendarmerie (ex-FDS) pour pousser Ouérémi a la reddition aurait pu être l'occasion parfaite d'un plan coordonné d'offensive générale contre le régime Ouattara, mais bon comme je n’ai pas tous les détails de l'opération, je ne peux pas beaucoup spéculer là-dessus.

 

Maitre-Namory Fatogoma Dosso

12:38 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.