Shlomit
topblog Ivoire blogs

13/03/2013

Et toujours l'insécurité...

Nouveaux affrontements à l'Ouest de la Côte d'Ivoire

 

L’attaque a eu lieu entre 2h et 4h du matin. Trois morts selon un informateur, ainsi  que des cases parties en fumée…

Shlomit

 

Des combats ayant opposé des inconnus aux soldats pro-Ouattara auraient eu lieu dans la nuit entre mardi et mercredi à l'Ouest de la Côte d'Ivoire, plus précisément à Zilebly tout près de Bloléquin. Les populations apeurées seraient entrain d'abandonner les villages environnant. Pour le moment nous n'avons pas d'informations précises sur les causes et le bilan de ces nouveaux affrontements qui endeuillent une fois de plus l'Ouest de la Côte d'Ivoire, plusieurs fois sécurisé par le régime Ouattara, mais jamais en paix.

 

Rappelons que des chefs de guerre burkinabé dont le plus célèbre est Amadé Ourémi, règnent en maitres absolus dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Ces chefs de guerre qui avaient été armés par Alassane Ouattara dans le but de renverser le président Gbagbo, depuis la fin du conflit refusent de désarmer et d'abandonner les forets protégées qu'ils occupent et exploitent illégalement. Ces hommes armés par Ouattara s'étaient déjà illustrés l'année dernière en tuant sept casques bleus nigériens. Les enquêtes menées jusqu'à présent par le régime Ouattara n'ont jamais été rendues publique. Sans nul doute afin d’empêcher que la responsabilité du gouvernement Ouattara dans ces assassinats ne vienne à la lumière.

 

ACC- Côte d'Ivoire

 

"Les autorités préfectorales demandent aux populations de Bloléquin de rester calmes, mais la psychose se propage. J'ai décidé de quitter la ville pour aller mettre ma famille chez une connaissance à Daloa" dixit un fonctionnaire de la ville.

Alain Doh Bi

19:46 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Commentaires

Tous ça est savamment concocté par le régime du sanguinaire dramane DRACULA dans le seul but d'effrayer les villageois ,les faire fuir loin de leur terroir afin que des burkinabés viennent occuper leurs terres ,on connait maintenant leur système, mais ,la fin de tout ça n'est plus trop loin .

Écrit par : ABOU | 14/03/2013

Les commentaires sont fermés.