Shlomit
topblog Ivoire blogs

31/01/2012

Psychose des coups d’État en Côte d'Ivoire

76 personnes arrêtées par la police libérienne.

Commando Beinguiste « Le régime Ouattara est en pleine panique »

Les ombres du Major Bamba et du Commando Beinguiste hanteraient-ils l’Ouest ivoirien, véritable Far west. Assurément, ces deux combattants empêcheraient le gouvernement Ouattara de dormir en créant en son sein, une véritable psychose de coups d’État.


Dans sa traque effrénée contre ces combattants qui ont promis frapper son régime et de le faire tomber, le régime Ouattara fait-il arrêter des chercheurs d’or libériens ?.

En effet, soixante-seize (76) ressortissants libériens et ivoiriens, chercheurs paisibles d’Or, selon le Commando Beinguiste, ont été arrêtés par la police du Libéria. Il on été arrêtés par lors d’une opération menée dans la matinée du vendredi 27 janvier 2012 dans l’un des camps de mineurs d’or de Zwedru (Liberia), située près du fleuve de Cavally à 31 km à l’est de la frontière ivoirienne et à 296 km au sud-est de Monrovia. Il s’agirait selon le régime d’Abidjan, de « mercenaires » s’apprêtant à faire un coup d’Etat en Côte d’Ivoire à partir du Liberia.

Ayant eu vent d’une prétendue arrestation de Combattants à l’Ouest, le Major Bamba et le Commando Beinguiste ont catégoriquement démenti l’information.


« Nous vaquons paisiblement à nos opérations militaires. Nous ne sommes en rien concernés par ces arrestations, qui n’ont rien à avoir avec nos combattants », a déclaré le Major Bamba, dont les hommes avaient frappé Taï le 15 septembre 2011, en infligeant 200 morts dans les rangs des FRCI.
Pour le Commando Beinguiste,
« C’est le signe que le pouvoir d’Abidjan est au bord de la panique. Aucun de nos combattants n’a été arrêté au Liberia. Ce sont de pauvres chercheurs d’or qu’on fait passer pour des faiseurs de coups d’Etat. C’est criminel. C’est la preuve que Ouattara est déjà déstabilisé. Mais nous n’avons encore rien fait, à par des tests militaires à Duekoué et Bangolo, qui se sont avérés très concluants. Notre prochain communiqué à la nation sera publié depuis les studios de la RTI».


Nous y reviendrons.

Memel Lafoi

22:59 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.