Shlomit
topblog Ivoire blogs

15/04/2011

Le mal ordinaire

On en reste sans voix : l'un des "grands" journalistes d'une presse réputée respectable, évoquant benoîtement la manière dont la France va pouvoir “se payer sur la bête”, pour compenser les frais de son engagement militaire en Lybie et en Côte d'Ivoire en faveur de la “justice” et de la “liberté”!!!

 

Le fait qu'un tel personnage, auréolé du prestige médiatique de “l'expert” aux yeux de bon nombre de nos concitoyens, puisse se permettre d'aller aussi loin dans la surenchère cynique, en préconisant de compter sur les Ivoiriens pour rembourser les dépenses d'armement généreusement consacrées à les plonger dans le chaos, la mort et la destruction; ce simple fait nous renvoie directement à la terrifiante réalité du virage que notre trio infernal -Sarko Fillon Juppé- est en train d'imposer à la République.

 

La bête avance à visage découvert. Même plus besoin d'enrober l'abjection du propos. On sait le peuple mûr pour une banalisation exponentielle de la froide méchanceté. Un seul petit précédent historique : c'est quand, au lendemain de la “grande” guerre, le tribunal a demandé à Mme veuve Jean Jaurès de payer les frais du procès de l'assassin de son mari. Le ver était donc dans le fruit, et l'histoire retrouve sa cohérence; Sarkozy tend la main à Clémenceau.

 

Mais quelle croissance dans le registre du mal!

 

Une question demeure: que lui a-t-on promis, à ce petit colporteur de l'analyse géo-stratégique, pour galvaniser à ce point son éloquence, au service d'une telle démonstration de prostitution érudite envers les maîtres du grand asservissement planétaire?


17:37 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Libye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.