Shlomit
topblog Ivoire blogs

08/04/2011

C'était hier : au pied du mur ?

CÔTE D’IVOIRE : la Russie pour une sortie de crise réussie, la France prépare le chaos cette nuit

 

image

Par : rue225.com ou ael225.net

 

Un événement majeur risque de précipiter beaucoup de choses dans la crise que vit actuellement la Côte d’Ivoire. Depuis ce jour, la fameuse loi du Shutdown vient d’être imposée aux USA.


 

En termes très clairs, cela veut dire que le Congrès américain a pris sur lui de demander au Gouvernement des Etats-Unis de s’extraire de tous les conflits dans le monde ; aux diplomates US de se tenir à carreau relativement à la politique interne des pays-hôtes.

 

Comme conséquence, les USA pourraient quitter l’afghanistan, l’Irak, etc. Cette décision n’est donc pas sans conséquences pour l’ami Nicolas Sarkozy qui, désormais seul, veut précipiter les choses en Côte d’Ivoire en positionnant très rapidement son poulain, Alassane Ouattara, avant l’installation du successeur de Young J. Choi qui devrait en principe intervenir demain vendredi.

 

C’est pourquoi, tôt ce matin, Nicolas Sarkozy a eu trois entretiens téléphoniques avec Alassane Ouattara lui enjoignant de faire une déclaration télévisée et de prendre le contrôle des opérations en tant que Chef d’Etat. Toute occasion que Ouattara n’a pas ratée. Son discours de ce soir est une parfaite illustration de ce qu’il entend imposer à la Côte d’Ivoire et à Laurent Gbagbo:

-Blocus imposé à Laurent Gbagbo, qui, dit-il, est désormais cerné.

-Ouverture des banques et paiement des salaires, sans compter la levée des embargos qui frappent les ports d’Abidjan et de San-Pedro.

 

Ce n’est pas tout. Des chars et hélicos français ont été encore positionnés pour des assauts combinés (Licorne-rebelles) d’envergure sur la résidence de Laurent Gbagbo, cette nuit encore.

 

Autre raison de cette célérité à faire tomber Laurent Gbagbo : le Conseil de sécurité version Russie a donné jusqu’au 11 avril 2011 aux troupes française et à celles de l’ONUCI pour regagner leurs pays d’origine. Sur les chaînes de télévision européennes comme la britannique Channel 80 de la BBC, les informations en boucle se passent de commentaires.

 

Le nouveau Représentant du SG de l’ONU, dont nous tairons le nom, a condamné sans ambigüité les frappes franco-onusiennes sur la résidence de Laurent Gbagbo et exige l’encasernement immédiat de ces troupes.

 

De même, les exactions commises par les troupes de Ouattara sur les populations ivoiriennes ont été dénoncées.

 

Au finish, la Russie souhaite plutôt un règlement du conflit par une discussion ivoiro-ivoirienne. Ce sont-là autant d’équations qui ont précipité Ouattara vers un mur de décisions dont il ne prend pas encore conscience de la teneur.

11:27 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, ONU, Russie, USA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.