Shlomit
topblog Ivoire blogs

21/04/2011

L'avènement d'un néo-colonialisme libéral légitimé

Depuis toujours fortement attaché à l’indépendance et à la souveraineté de mon pays et
de mon peuple, j’ai été interloqué dernièrement par la tournure que prenait la situation
politique ivoirienne suite aux élections présidentielles de novembre dernier.


L'ethno-centrisme occidental ou l'avènement d’un néo-colonialisme libéral légitimépar Francois-Xavier Gicquel

Lire la suite

17:25 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

20/04/2011

appel à témoin

Enlèvements et tueries en Côte d’Ivoire – Se constituer partie civile

Bonjour,
Est-il possible que tous les ivoiriens, ivoiriennes vivant en France, ou à l’étranger, fassent une liste de tous les proches qu’ils ont perdu depuis cette crise pour porter plainte devant le tribunal compétent pour condamner les responsables, demander réparation.
C’est une question à étudier afin qu’à l’avenir cela ne se reproduise plus dans n’importe quel pays d’Afrique.
Faudrait peut être étudier cette question auprès de Maître Vergès et autre.

C’est aussi le moyen pour que la douleur des ivoiriens, ivoiriennes soit pansées; et aussi pour montrer aux ivoiriens et ivoiriennes en côte d’ivoire que les ivoiriens, ivoiriennes à l’étranger ne sont pas indifférents à leur sort.

Par Claudia in http://www.ivoirediaspo.net/?p=5538

02:53 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

18/04/2011

Israël et l'Afrique

Peut-être serait-il temps de passer à la vitesse supérieure dans la direction suggérée il y a huit mois.

Israël doit soutenir l’Afrique en s’appuyant sur les Juifs Noirs.

le 18 Août 2010

Avigdor Liebermann annonçait dernièrement que la politique israélienne se devait de prendre un virage sérieux, quant au soutien et à la collaboration avec les pays africains. Les controverses que peuvent susciter un homme, ne doivent pas être les seuls et uniques prismes par lesquels nous percevons leurs idées.  En effet, en plus d’être empreinte de bon sens, cette déclaration concerne doublement tous ceux qui ont la grande particularité d’être juif et noir. L’articulation et la mise en place des objectifs que s’est fixé le ministre des affaires étrangères israélien, demande, ou plus tôt nécessité, des axes de travail solides, des habilités certaines mais aussi et surtout une confiance totales entre partenaires africains et israéliens.

Lire la suite

13:46 Écrit par Shlomit dans Afrique, Israël | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

17/04/2011

L'audace des petits

Le plus singulier dans cette recension de communiqué par l’AFP, c’est le dernier paragraphe, par lequel, en répétant servilement la leçon apprise de ses maîtres, elle s’acharne à discréditer le contenu de l’information qu'elle était censée nous transmettre en toute impartialité.

L’AFP, ravitailleuse en perfidie des médias du pouvoir...

 

BANJUL – La Gambie a indiqué samedi qu’elle ne reconnaissait pas Alassane Ouattara comme président de la Côte d’Ivoire, après l’arrestation lundi de son prédécesseur Laurent Gbagbo, avec l’aide de l’ONU et des forces françaises.

Lire la suite

04:13 Écrit par Shlomit dans AFP, Afrique, Forfaiture, France, ONU, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo, USA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

15/04/2011

Le mal ordinaire

On en reste sans voix : l'un des "grands" journalistes d'une presse réputée respectable, évoquant benoîtement la manière dont la France va pouvoir “se payer sur la bête”, pour compenser les frais de son engagement militaire en Lybie et en Côte d'Ivoire en faveur de la “justice” et de la “liberté”!!!

 

Le fait qu'un tel personnage, auréolé du prestige médiatique de “l'expert” aux yeux de bon nombre de nos concitoyens, puisse se permettre d'aller aussi loin dans la surenchère cynique, en préconisant de compter sur les Ivoiriens pour rembourser les dépenses d'armement généreusement consacrées à les plonger dans le chaos, la mort et la destruction; ce simple fait nous renvoie directement à la terrifiante réalité du virage que notre trio infernal -Sarko Fillon Juppé- est en train d'imposer à la République.

 

La bête avance à visage découvert. Même plus besoin d'enrober l'abjection du propos. On sait le peuple mûr pour une banalisation exponentielle de la froide méchanceté. Un seul petit précédent historique : c'est quand, au lendemain de la “grande” guerre, le tribunal a demandé à Mme veuve Jean Jaurès de payer les frais du procès de l'assassin de son mari. Le ver était donc dans le fruit, et l'histoire retrouve sa cohérence; Sarkozy tend la main à Clémenceau.

 

Mais quelle croissance dans le registre du mal!

 

Une question demeure: que lui a-t-on promis, à ce petit colporteur de l'analyse géo-stratégique, pour galvaniser à ce point son éloquence, au service d'une telle démonstration de prostitution érudite envers les maîtres du grand asservissement planétaire?


17:37 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Libye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

J'accuse

J’accuse!

 

Je suis Français, et j’accuse Sarkozy, Jupé, Fillon, Ban Ki Mon, Choi, Soro Guillaume de crimes contre l’humanité, de génocide et de crimes de guerre à l’encontre de l’Etat souverain de Côte d’Ivoire et de ses représentants légaux SEM Gbagbo, ses Ministres et ses proches ainsi que à l’encontre de la population Ivoirienne.

 

J’accuse les médias français de complicité active et volontaire dans l’ensemble de ces crimes, de désinformation qualifiée et honteusement amplifiée.

 

J'accuse toute la classe politique française pour non dénonciation de crime, pour son inertie et sa torpeur devant une telle injustice et forfaiture.

 

J’accuse l’Assemblée Nationale Française, hormis quelques membres très minoritaires, d’être complice pour avoir encouragé et applaudi ce coup d’état électoral suivi d’un acte de guerre illégal de la France.

 

Je demande aux députés de l’opposition de faire voter une motion de censure contre ce gouvernement criminel et d’exiger la démission sans délai du criminel Sarkozy, qui devra répondre de ces actes devant le Tribunal Pénal International.

 

J’accuse la classe politique française de connivence avec les dictateurs Compaoré, Wadé, Bongo, Denis Sassou-Nguesso, Eyadema et j’en passe….

 

Les médias français, AFP en tête, nous intoxiquent abondamment en présentant le Président Gbagbo comme un dictateur.

 

Je tiens à rappeller ici que Monsieur Gbagbo fut le premier Président de Côte d’Ivoire qui instaura un véritable multipartisme, une liberté de la presse et une politique de décentralisation des pouvoirs au bénéfice des régions. Le tort de Monsieur Gbagbo est surtout de ne pas obéir aux ordres de l’Elysée, principalement en ce qui concerne les accords de défense incluant le pillage des ressources en matières premières.

 

Laurent Gbagbo n’a en fait dirigé le pays que pendant 2 ans, de 2000 à 2002. Dès le début de son mandat, il a pratiqué une politique d’ouverture en invitant des leaders des autres partis à participer au gouvernement EN 2002, Guillaume Soro à lancé une tentative de coup d’Etat qui n’a pas fonctionné et s’est transformé en rébellion, coupant le pays en deux. Déjà à ce moment là, l’armée française est intervenue pour éviter que cette rébellion soit totalement repoussée jusqu’au Burkina Faso d’où elle s’était préparée et avait établie sa base arrière avec la complicité de Blaise Compaoré.

 

Depuis, Gbagbo n’a pas cessé de faire des compromis pour conserver la paix en Côte d’Ivoire. Mais, respectueux de la constitution et de l’ensemble des institutions de son pays, il n’a pas pu organiser d’élection présidentielle tant que le pays était coupé en deux avec la partie nord occupée par des rebelles en armes. C’est vraiment en tout dernier recours qu’il a accepté que cette élection se déroule en octobre et novembre 2010 sous couvert de l’ONU.

 

Ces élections furent entachées de nombreuses irrégularités découvertes pendant le décompte par la commission électorale indépendante. Ce n’est que sous la pression de Monsieur Choi, émissaire de l’ONU en Côte d’Ivoire et de Monsieur Sarkozy, qu’une mascarade grossière pour annoncer la victoire de Ouattara fut organisée. Depuis, la communauté internationale a emboîté le pas sans vraiment se préoccuper du véritable résultat des élections proclamées cette fois par l’instance supérieur de la nation, le Conseil Constitutionel.

 

Quand on sait que la CEDEAO dépend en grande partie des largesses de la France via le Franc CFA dont 65% des recettes des exportations sont stockées au Trésor Public Français et redistribuées dans l’ensemble des pays de la sous-région adhérant à la CEDEAO, que la France dispose d’un droit de véto sur toutes les décisions de la BCEAO (banque centrale), que c’est encore la France qui frappe la monnaie de ces pays, que l’Union Africaine dispose d’un budget financé à près de 80 % par l’Union Européenne, on ne peut pas s’étonner de voir les gentils dictateurs qui composent ces organes faire allégeance et surtout éviter de contredire le maître de l’Elysée sous peine de subir le même châtiment que Laurent Gbagbo.

 

Tout ceci explique que c’est la communauté internationale qui a élu Ouattara et non les ivoiriens. Et il serait dommageable pour la plupart des pays de la CEDEAO de créer un précédent en ne laissant pas Gbagbo être élu par son peuple avec sa volonté d’indépendance. Car l’indépendance des ex-colonies françaises d’Afrique n’existe que de nom.

 

Je pourrais écrire tout un livre sur les différentes raisons qui justifient cette ingérence de la part des hôtes de l’Elysée, De DeGaulle jusqu’à Sarkozy en passant par Mitterand et tous les autres. Mais ces raisons ne sont que purement d’intérêts financiers et de stratégie politique. En aucun cas, la France ne s’est souciée une seule fois de l’exercice de la démocratie dans ces pays.

 

J’en appelle aux français sensibles au respect des droits de l’homme, aux valeurs de notre République chèrement acquises et à la défense desquelles les africains ont participé lors des deux dernières guerres mondiales, de dénoncer par tout moyen à leur convenance, l’attitude honteuse de la France. Alors que nous pourrions aisément faire de l’Afrique une terre où il fait bon vivre, nous l’avons transformée en un véritable enfer.

 

Je vous supplie de prendre quelques instants pour réagir. Vous n’êtes pas obligés de me croire, mais faites seulement un travail de recherche et d’analyse sur ce qui se passe en Afrique depuis 50 ans, et vous serrez sûrement mieux à même d’en tirer les conclusions.

 

Nous avons un devoir moral auprès des africains. Nous leur devons notre liberté d’aujourd’hui. Nous leur devons de ne pas parler allemand à l’heure actuelle et d’avoir conservé notre belle langue, le Français.

 

Faites suivre ce texte à vos élus, Maires, Députés, Sénateurs, mais aussi à vos amis, voisins, collègues…

 

Merci pour eux qui ne demandent qu’une chose: vivre en paix chez eux.

 

Bien cordialement,

 

Christian Bailly-Grandvaux

 

Citoyen Français

 

Source : IvoireBusiness

12:10 Écrit par Shlomit dans Afrique, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, ONU, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo, USA | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

14/04/2011

L’après-Gbagbo, c’est Gbagbo !

Côte d'Ivoire : Après le Coup d'Etat, l'après GBAGBO sera plus difficile à gérer pour Ouattara et la France

 

Ça y est ! Ouattara va enfin rendre à notre Côte d’Ivoire chérie la paix qu’il avait promis de ne lui rendre que lorsqu’il sera devenu son président. Il va enfin la rendre gouvernable. Enfin, c’est ce qu’il croit et ce que nous espérons. Il triomphe, il entre au palais présidentiel en enjambant des milliers de cadavres que ses forces rebelles ont criblés, égorgés, lynchés, immolés et étalés là pour lui depuis Septembre 2002.

 

Ce qui m’intéresse, c’est cette nouvelle ère que beaucoup de journalistes spécialistes de l’intoxication et de la guerre communicationnelle psychologique comme nous l’avons tous subi ont appelé : l’après-Gbagbo. Et les réalités des alliances du nouveau système, le système Ouattara.

Lire la suite

22:17 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Un inconnu écrit sur un blog

13.04.2011

 

Avant de juger Laurent Gbagbo, il conviendrait de bien connaître les méandres de l'Histoire ivoirienne qui va de paire avec la mainmise de la France sur ce pays.

 

L'examen des rapports électoraux montre que Ouattara est le Président élu par Sarkozy et par la Communauté Internationale et pas par les Ivoiriens. Si tel n'était pas le cas, tout ce monde-là, Choi qui s'est substitué au Conseil Constitutionnel ivoirien, Sarkozy qui avait demandé à Bakayoko de proclamer les résultats et que Paris allait le couvrir et le soutenir, Soro, Ouattara, auraient accepté le recomptage.

 

La résistance de Gbagbo avait entre autres buts de montrer jusqu'où peut aller la Françafrique, les contradictions de l'ONU, un instrument de répression et d'injustice entre les mains des puissants, la fraude électorale organisée en Afrique par les dirigeants du Monde, et surtout de faire comprendre à la France néo-colonialiste qu'une Aube nouvelle pointe en Afrique et que la souveraineté des états de ce Continent comme leurs dirigeants, devraient être respectés. la fraude en CI était savamment préparée dès l'élection de Gbagbo et surtout après l'échec de la guerre civile lancée par Ouattara et Soro aidés par la France, le Sénégal et le Burkina Faso.

Lire la suite

01:18 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

12/04/2011

Ce qui attend Sarkozy

11_04_2011: 15h 40mn GMT. AGRESSION FRANÇAISE CONTRE LA COTE D’IVOIRE : La France réalise, enfin, le plus long coup d'Etat de l'histoire humaine. En décidant de faire arrêter, enfin, le président de la République de Côte d'Ivoire, SEM Laurent Gbagbo, par ses forces spéciales, la France vient de réaliser, effectivement, le coup d'Etat qu'elle a commencé en septembre 2002. Nicholas Sarkozy a parachevé ce que Jacques Chirac a commencé. c'est bel et bien un coup d'Etat.

 

11_04_2011: 15h 40mn GMT. AGRESSION FRANÇAISE CONTRE LA COTE D’IVOIRE : Le président Laurent Gbagbo n’a pas été arrêté, car il n’est pas en état d’arrestation. Il n’est ni inculpé, ni prévenu. Il est, selon la Constitution ivoirienne, le président en exercice.

Il a été capturé par des militaires français qui ont commis un putsch : c’est un fait de guerre, non pas un acte de police ni de justice.

Les militaires français l'ont remis aux chefs rebelles, exactement comme en temps de guerre.

S'il était traduit devant la justice ivoirienne, quels seraient les chefs d'accusation ? Et Dans ce cas, quand viendrait le tour de Ouattara, qui a commis tant de barbaries et de crimes ?

La légalité, la justice sont bafouées. C'est un acte de guerre de la France contre la Côte d'Ivoire.

 

Aux termes de la constitution ivoirienne :

Si Gbagbo est kidnappé, alors c'est Mamadou Coulibaly qui devient automatiquement président avant l'organisation d'une autre élection dans les 60 jours.

 

Quelques commentaires

 

Il ne reste plus aux patriotes qu'à marcher sur le golf pour exiger la libération de SEM Laurent Gbagbo !

Une marée humaine de millions de personnes peut faire la différence !

Faites comme les vénézuéliens en 2002 qui lors du coup d'état contre le président Chavez  ont marché par millions sur le palais au Venezuela et ont libérer leur pays !

 

Quand du temps de l'apartheid ils ont arrêté Nelson Mandela ils croyaient avoir gagné. Mais ce combat ne fait que commencer. NE T'AI-JE PAS DIT QUE SI TU CROIS SIMONE GBAGBO, LAURENT GBAGBO, TU VERRAS MA GLOIRE SE MANIFESTER DANS TA VIE? .CE CHANT M'EST VENU APRES AVOIR PLEURE SUR LE SORT DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO ET DU SORT DE MA PATRIE. ILS PEUVENT ARRETER LE PRESIDENT GBAGBO.ON PEUT COUPER L’HERBE MAIS LA RACINE RESTE LE COMBAT CONTINUE.

00:25 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, ONU, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

11/04/2011

Barbouze en chef

La face cachée de l’ambassadeur Jean-Marc Simon

 

24 janvier 2011

 
11è 

Après avoir activement contribué à la déstabilisation de la Centrafrique à partir de 2001, Jean-Marc Simon repart à la charge. Cette fois-ci en Côte d’Ivoire, neuf ans plus tard.

 

«Cet homme fait partie des ambassadeurs-barbouzes dont disposent l’Élysée et le Quai d’Orsay pour déstabiliser les pays africains dont les dirigeants affichent une indépendance vis-à-vis de Paris». C’est en ces termes qu’une source diplomatique en poste dans la sous-région ouest-africaine nous a présenté Jean-Marc Simon, actuel ambassadeur de France en Côte d’Ivoire. Mais surtout un des acteurs-clé avec l’ambassadeur des États-Unis, Philip Carter 3 et le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire, Young J. Choi, de la fraude massive dans le nord du pays puis du hold-up électoral visant à installer illégalement Alassane Dramane Ouattara, candidat de l’étranger, à la tête de la Côte d’Ivoire.

 

Précédemment ambassadeur au Gabon, M. Jean-Marc Simon a atterri en Côte d’Ivoire en mission commandée par l’Élysée. Le chef de l’État français, Nicolas Sarkozy, qui a visiblement juré de réussir là où son prédécesseur, Jacques Chirac, a échoué (c’est-à-dire renverser par tous les moyens, le Président ivoirien souverainiste, Laurent Gbagbo), a confié à Jean-Marc Simon, les rênes du complot interne contre Gbagbo. Pour avoir réussi une telle mission de 2001 à 2003 en Centrafrique face au chef d’État centrafricain d’alors, Ange-Félix Patassé, M. Jean- Marc Simon avait le profil de l’emploi.

 

En effet, alors qu’il était ambassadeur de France en Centrafrique, Jean-Marc Simon, a chapeauté sous le contrôle de l’Élysée de Jacques Chirac, le renversement d’Ange-Félix Patassé par un coup d’État. La France reprochait au Président Patassé, soutient une source proche du dossier, son attachement à la souveraineté de la Centrafrique et son engagement pour le contrôle du pétrole centrafricain par le pays.

 

Paris qui avait «toléré», quelques années auparavant, la tenue d’élections transparentes aux termes desquelles Patassé avait battu André Kolingba, le Président sortant, a pris la décision dès 2001 de remettre en selle Kolingba parce qu’Ange-Félix Patassé affichait un souverainisme qu’abhorrait la France dans sa volonté de faire une main basse totale sur les richesses de la Centrafrique. Patassé dénonçait, par exemple, l’exploitation sauvage et illégale des mines d’or menée par des entreprises françaises sur tout le territoire centrafricain. Coaché par les services français et l’ambassade de France à Bangui (capitale centrafricaine), André Kolingba tente en 2001 un coup d’Etat contre Ange-Félix Patassé. La tentative échoue au grand désarroi de Paris. Les armes découvertes au domicile de Kolingba contigu à celui de l’ambassadeur Jean-Marc Simon à Bangui sont toutes estampillées «Ambassade de France en Centrafrique». La télévision nationale centrafricaine les présente à l’opinion publique en guise de témoignage de l’implication de Paris dans le coup.

 

Avant la tentative du coup d’Etat, la France via ses médias dont RFI soutient activement l’idée d’une guerre civile entre les ethnies Baya et Yakoma. Chose souhaitée, chose obtenue. L’échec du coup d’Etat donne lieu à des affrontements sanglants entre les Baya (ethnie de Patassé) et les Yakoma (ethnie de Kolingba) qui font plusieurs centaines de morts et des milliers de blessés. Bangui est à feu et à sang. André Kolingba est exfiltré avec l’aide de Jean-Marc Simon vers le domicile de l’ambassadeur de France d’où il lance un appel via RFI à l’endroit de Patassé.

 

De 2001 à 2003, la Centrafrique vit une instabilité profonde orchestrée par Paris. L’Élysée met à profit cette période pour rechercher un nouvel adversaire à Patassé. Chirac le trouve en la personne du général François Bozizé, ex-chef d’état-major de l’armée, limogé par Patassé pour diverses raisons. François Bozizé lance une rébellion armée avec la bénédiction de Paris. Le Tchad en devient la base arrière.

 

Le 15 mars 2003, alors qu’Ange-Félix Patassé est en visite officielle à l’extérieur du pays, la rébellion gagne Bangui. L’avion du Président Patassé est interdit d’atterrir à l’aéroport de la capitale. C’est le coup d’État réussi. Une situation dans laquelle, précisent les sources, l’ambassadeur Jean-Marc Simon a joué un rôle déterminant.

 

Paris évacue ses ressortissants vers le Gabon et abandonne les Centrafricains à leur sort. Après avoir réussi sa «mission» en Centrafrique, Jean-Marc Simon est muté au Gabon pour un «repos». Avant d’être ré-envoyé en «mission» en Côte d’Ivoire par l’Élysée.

 

Comme à Bangui, le schéma est le même : une rébellion armée parrainée par l’hexagone, un pion (Alassane Dramane Ouattara), une base arrière (le Burkina Faso), un Président (Laurent Gbagbo) gênant à cause de son attachement à la souveraineté de son pays et un enjeu (le contrôle du pétrole et de toutes les matières premières). Mais contrairement en Centrafrique, Jean-Marc Simon rencontre des difficultés sur le terrain en Côte d’Ivoire. A cause d’une population ivoirienne déterminée et aussi souverainiste que son Président, Laurent Gbagbo. Ainsi que l’interpénétration des ethnies qui rend quasi impossible l’éclatement d’une guerre interethnique voulue en vain par l’Élysée.

 

Autre obstacle majeur, l’homme de la France, Alassane Ouattara, n’est pas accepté par la majorité de la population ivoirienne à cause de son passé et sa propension à la violence. En dépit de tout, Jean-Marc Simon et l’Élysée ne baissent les bras…

 

Didier Depry

Afrik dignité.com

 

Source: souverainete-africaine.com

16:49 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Sarkolonel en Bamboulie

 A voir: Altercation entre le “conseiller du Chef d’Etat-Major de l’armée de terre” (il se reconnaîtra, pour l’honneur de la France) et un journaliste togolais...

Lire la suite

02:13 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Philippe Rémond, le témoin disparu

Philippe Rémond propose la création d’une Monnaie Ivoirienne

10/01/2011

par blogdupatron

Dans un entretien qu’il a accordé à fratmat.info pour se prononcer sur la crise post-électorale que vit la Côte d’Ivoire, M. Philippe Rémond, ressortissant français, professeur agrégé en Sciences industrielles à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro, par ailleurs président d’une association d’européens pour la Côte d’Ivoire, propose à l’Etat ivoirien la création de sa propre monnaie. Pour lui, c’est un moyen pour la Côte d’Ivoire de s’affranchir, non seulement de la «tutelle étrangère», mais également d’être «maître» de sa souveraineté.

«Le Cfa est une moquerie. Dites-vous bien que cette monnaie, qui est frappée et imprimée à Chamalières, la ville du président Valérie Giscard D’Estaing, n’est pas reconnue en France. Ceux qui voyagent le savent très bien. Il est impossible de changer le Cfa dans une banque en France. Pour parler crûment, c’est une monnaie de singe», a-t-il indiqué. Avant d’ajouter qu’ «à travers la monnaie, la France continue d’exercer une tutelle sur des pays auxquels elle a, soi-disant, donné l’indépendance».

Sur cette question, Philippe Rémond a rappelé que ce débat n’est pas nouveau. Il date des années 1990, sous l’ère du premier Président de la République. «Houphouët-Boigny avait dit, poursuit-il, qu’il battrait monnaie si jamais le Cfa était dévalué. Mais bizarrement, la dévaluation est intervenue deux mois après sa mort (1). Tout ça pour dire que, pour sortir de la tutelle étrangère, il faut une monnaie ivoirienne ».

Se montrant plus rassurant, le professeur Philippe Rémond a soutenu ses propos par l’exemple des anciennes colonies anglaises et portugaises. Lesquelles colonies, dira-t-il, disposent chacune d’une monnaie. « Là-dessus, je vais être très clair. Les anciennes colonies anglaises ont chacune, sa propre monnaie. Idem pour les anciennes colonies portugaises, pour ne citer que celles-là ; même les îles du Cap Vert, qui ont eu leur indépendance en 1973.

A part le Maghreb, les anciennes colonies françaises ont une monnaie assujettie à la monnaie française, et maintenant européenne. C’est une manière qu’a la France de conserver une mainmise sur l’économie de ses anciennes colonies », a-t-il dit.

Philippe Rémond souligne également que la Côte d’Ivoire dispose de ressources et moyens nécessaires pour avoir une monnaie très forte et concurrentielle.

(1) Sous la houlette d’un certain Ouattara.

Voir aussi ces extraits d’entretien, où Philippe Rémond dit tout le mal qu’il pense de Chirac et évoque clairement les mensonges dont la France entoure la réalité de la situation de ses ressortissants sur place. Depuis les événements de novembre 2004, qui avaient déjà coûté la vie à plus de quatre-vingt personnes, la situation n’a fait qu’empirer; Ne nous voilons pas la face: c’est bien l’opposition inconditionnelle de ce courageux compatriote à la politique injuste et mafieuse de la France qui lui a coûté la vie : dans le contexte actuel, sa voix impossible à couvrir, la pertinence de ses arguments, le réalisme de son combat pour l’élimination de la tutelle hexagonale, joints à l’estime dans laquelle le tenaient beaucoup d’Ivoiriens jusqu’au plus haut niveau de l’Etat, en faisait quelqu’un d’autant plus nuisible à l'hystérie Sarkozienne qu’il l’avait déjà été à la pondération Chiraquienne .

01:49 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

10/04/2011

יובל Jubilé

Souveraineté – Bataille d’Abidjan: Cote d’Ivoire-France, 24 Avril 2011 la Fin d’un cycle.

 

Publié le by Gohou Danon

 

non.jpg Un nouveau "NON" a la France...
Un nouveau cycle sous un autre
Debré commence...


Le 12 Août 1958, pendant la campagne sur le référendum propose par le Général De Gaulle, Lamine Gueye, alors maire de Dakar disait ceci et je cite : « Le moment semble venu de nous dire si la France nous laisse tous les choix pour s’associer librement à elle. Notre « OUI » n’aura de valeur que si nous pouvons aussi dire « non ». Après plus de 50 années du « NON » exprimé par Sékou Touré et qui a valu toutes les misères en Guinée, SEM Gbagbo Laurent voit son peuple massacré par Nicolas Sarkozy pour un autre « NON ».

Lire la suite

04:45 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

08/04/2011

Pour mémoire : les faux-monnayeurs

Retour sur un gâchis aux relents nauséabonds de sinistres "remakes" à n'en plus finir.

Sékou Touré, Patrice Lumumba, mes étoiles des indépendances africaines (1)

 

par Raphaël ADJOBI

 

J'ai toujours considéré injuste le sort qui est réservé à Sékou Touré dans l'histoire de l'Afrique. Ignoré, Oublié. Quand j'ai été quelque peu instruit de l'histoire de Patrice Emery Lumumba, je me suis dit que ces deux hommes mériteraient d'être élevés au rang d'idoles de la lutte pour les libertés en Afrique. Mais approchant les tableaux de plus près, j'ai dû tempérer mes ardeurs idolâtres à l'égard de l'homme de Conakry avant de découvrir la grandeur de son combat pour la dignité de l'homme africain. Pour en arriver là, j'ai considéré les contextes et les discours qui ont causé la perte de l'un et de l'autre.

Lire la suite

15:20 Écrit par Shlomit dans Afrique, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Qu'on se le dise !

Côte d’Ivoire: L’aide s’organise sur Twitter

Par Ingrid Alice NGOUNOU - 07/04/2011

Grâce au mot-clic #civsocial, des tentatives de solutions sanitaires s’organisent en Côte d’Ivoire, le tout piloté par des bénévoles

#civsocial est le hashtag qui a vu le jour sur twitter pour apporter une assistance pratique aux victimes de la crise en Côte d’Ivoire. Mieux que des mots et des tweets, l’opération apporte des solutions concrètes aux victimes collatérales de la crise ivoirienne. L’objectif de cette opération Call center est de fournir un centre téléphonique de gestion d’urgence pour les victimes en Côte d’ivoire. Vu le chaos qui règne en Côte d’ivoire, la mise en place d’un tel centre sur place se révèle une mission périlleuse, surtout que tous les centres de paiements ne sont plus fonctionnels depuis plus d’un mois. Le Call Center fonctionne avec des volontaires et est localisé à Accra, la capitale du Ghana située à un plus de 300 km de la zone de risque. L’idée est de permettre de joindre facilement des numéros spéciaux pour toute urgence, pour ensuite les relayer online et vers les organismes déjà sur place afin de permettre une intervention rapide des secours. Les bénévoles de ce services informent par ailleurs que tout fonctionne avec de l'aide extérieure: "Nous avons lancé une opération de collecte de fonds pour couvrir les charges de credit de communication du call center. L’opérateur de téléphonie mobile AIRTEL GHANA a bien voulu nous fournir un tarif très préférentiel de communication pour le call center, les 5 lignes dédiées et les téléphones."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© Journalducameroun.com

Le hashtag #civsocial est le hashtag qui a vu le jour sur twitter pour apporter une assistance pratique aux victimes de la crise en Côte d’Ivoire.

Les opérations du Call Center sont déclenchées à partir d’un tweet, sms, bip/flash, email ou tout autre appel pour déterminer le service ou contact le plus compétent et ainsi lancer le processus de prise en charge de la victime. Les acteurs faisant fonctionner le call center sont essentiellement des bénévoles, pour certains ayant eux même fui cette zone d’insécurité en Côte d’Ivoire au cours des dernières semaines. Les ordinateurs, locaux et autres outils de gestion du call center sont fournis par @diabymohamed et @nnenna déjà sur place au Ghana. Il suffit donc pour eux d’envoyer un message sur Internet ou d’appeler un numéro sans attendre que l’interlocuteur décroche pour être rappelé par les bénévoles de l’association basés à Accra. Abidjan, la capitale ivoirienne est aujourd’hui le théâtre d’un violent conflit, entre les forces restées fidèles à Laurent Gbagbo désigné par le conseil constitutionnel comme président et contesté par ses adversaires, Alassane Ouattara, lui-même allié à des miliciens, l’ONU et la France. En qualité de nouvelle technologie de l’information et de la communication, le nouvel usage de Twitter aide à redonner une image positive de ce support que beaucoup n’ont pas hésité à qualifier de facilitateur de révoltes.

Source : journalducameroun.com

13:53 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

07/04/2011

Quand la machine s'emballe

François Fillon promet le même "traitement" qu'en Côte d'Ivoire à d'autres pays africains

 

Le premier ministre Francais lance une menace -et pas des moindres- à toute l'Afrique (Vidéo)

Lire la suite

18:31 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Sarkozy, fauteur de guerre

Ali Bongo : un dangereux, qui met son peuple en danger dans le bourbier ivoirien.  

 
 
Ali Bongo : président gabonais

Lire la suite

18:25 Écrit par Shlomit dans Afrique, Forfaiture, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |